Accusé d'avoir menti aux Américains sur sa réforme de la santé, Barack Obama fait volte-face. Il annoncera dans quelques minutes qu'il permettra aux compagnies d'assurance de continuer à offrir pendant une autre année à leurs clients les polices auxquelles ceux-ci avaient souscrit et qui devaient être résiliées en raison des nouveaux critères de l'Obamacare.

Richard Hétu

Ce changement permettra au président d'honorer sa promesse selon laquelle les Américains qui aiment leur couverture peuvent la garder. Mais seulement pour un an... Au cours des dernières semaines, des centaines de milliers d'Américains ont reçu des lettres de leurs assureurs les informant que leurs polices devaient être résiliées. Comme je l'explique dans le billet précédent, cette polémique a plombé la présidence d'Obama et sa réforme phare.