«Pour moi, en terme de satisfaction personnelle, la mission est déjà accomplie», affirme Edward Snowden dans une interview accordée au journaliste Barton Gellman du Washington Post, qui l'a rencontré à Moscou après plusieurs mois de révélations sur les programmes de surveillance de l'Agence nationale de sécurité.

Publié le 24 déc. 2013
Richard Hétu

Et l'ancien consultant du renseignement américain d'ajouter : «J'ai déjà gagné. À partir du moment où les journalistes ont pu travailler, tout ce que j'avais essayé de faire a été justifié. Car, souvenez-vous, je n'ai pas voulu changer la société. J'ai voulu donner à la société les moyens de décider par elle-même.»

Accusé d'avoir révélé des informations classifiées, l'informaticien de 30 ans est visé par trois chefs d'inculpation criminels aux États-Unis.