Un déficit de 680 milliards de dollars, ce n'est pas des broutilles, mais ce montant représente quand même le plus petit déficit du gouvernement des États-Unis depuis 2008, selon des données publiées hier par le Trésor américain.

Publié le 28 févr. 2014
Richard Hétu

Le déficit budgétaire s'élevait à 1 100 milliards de dollars l'an dernier. Sa chute en 2013 est attribuable en partie à une hausse des revenus fiscaux et à des compressions de dépenses.

Le déficit représente désormais 4,1% de l'économie américaine, comparativement à 10% au plus fort de la dernière crise économique. Il devrait passer sous la barre des 3% au cours des prochaines années avant de remonter en raison du vieillissement de la population, qui fera exploser les coûts des programmes de retraite et d'assurance-maladie pour les personnes âgées.