À la veille d'entreprendre des études collégiales, Michael Brown, 18 ans, a été abattu samedi après-midi par un policier de Ferguson, une ville de la banlieue de St-Louis. L'adolescent noir n'était pas armé et sa mort dans des circonstances nébuleuses a provoqué des émeutes à Ferguson dans la nuit de dimanche à lundi.

Publié le 11 août 2014
Richard Hétu

Je cite dans le texte une version de l'altercation entre Brown et le policier, dont l'identité n'a pas encore été dévoilée, version offerte dimanche par la police du comté de St-Louis, chargée d'enquêter sur cette affaire :

Jon Belmar, chief of the St. Louis County police, said that the episode began with "a physical confrontation." Belmar did not explain what prompted the confrontation, but he said that the officer was pushed back into his squad car during the episode and that one shot was fired from the officer's weapon inside the car. Brown was shot multiple times - "more than just a couple," Belmar said - on the street nearby, and all shell casings matched the officer's gun. It's not known yet why the officer shot him, nor why lethal force was used.

Le St. Louis Post Dispatch cite de son côté le témoignage d'une jeune femme selon lequel Brown a tenté de fuir le policier, les mains dans les airs, après que celui-ci a essayé de le faire entrer dans son auto-patrouille.

Selon ce témoignage, Brown a été atteint de plusieurs tirs alors qu'il courait.

P.S. : Le FBI s'est saisi de l'enquête sur les circonstances de la mort de Michael Brown.