Publié le 30 sept. 2014
Richard Hétu

Le représentant républicain de l'Utah Jason Chaffetz a répondu à cette question par l'affirmative ce matin lors de l'audition à la Chambre des représentants de la directrice du Secret Service, Julia Pierson (vers 1:18:25 de la vidéo qui coiffe ce billet) :

«Je veux que cela soit clair comme l'eau de roche : tu prends tes jambes à ton cou et tu te précipites vers la Maison-Blanche, nous allons te descendre. Je veux qu'on utilise la force écrasante.»

Ralph Basham, ancien haut gradé du Secret Service, a fourni cette réponse plus nuancée à la même question (vers 40:00 de la vidéo) :

«Il est important de placer les choses dans une juste perspective. Nous pourrions facilement être en train de déterminer aujourd'hui pourquoi un vétéran de la guerre d'Irak, souffrant peut-être du syndrome de stress post-traumatique et armé d'un couteau de poche, a été abattu sur la pelouse Nord quand le président et sa famille n'étaient pas dans la résidence.»