«Nous sommes horrifiés par les actes criminels et violents qui se sont produits à l'extérieur de notre restaurant de Waco aujourd'hui. Nous partageons l'effroi de la communauté. Notre priorité est d'assurer un environnement sûr et agréable à nos clients et employés, et nous considérons la police comme une partenaire à cette fin.»

Publié le 18 mai 2015
Richard Hétu

- La direction du restaurant Twin Peaks de Waco, s'exprimant dans un communiqué après la fusillade mortelle impliquant des motards de cinq bandes, dont les Bandidos et les Cossacks, auxquels elle avait ouvert ses portes hier pour leur permettre de discuter de questions de recrutement et de territoire, ce que la police locale lui avait demandé avec insistance de ne pas faire.