Après avoir lancé un appel au calme lors d'une conférence de presse, le maire de Chicago Rahm Emanuel a procédé en début de soirée à la diffusion d'une vidéo montrant un policier blanc de la ville abattant un jeune Noir le 20 octobre 2014.

Publié le 24 nov. 2015
Richard Hétu

J'ai déjà fourni dans ce billet les détails de cette affaire qui a mené ce matin à l'inculpation de l'officier Jason Van Dyke, 37 ans, pour meurtre au premier degré.

Van Dyke avait déjà fait l'objet de 17 plaintes de citoyens pour injures racistes et usage abusif de la force. Il a atteint Laquan McDonald, 17 ans, de 16 balles. Il a dit avoir craint pour sa vie.

L'adolescent brandissait un couteau et était sous l'effet de psychotropes au moment de l'intervention policière. Mais il se trouvait à une bonne distance des neuf policiers arrivés sur les lieux lorsque Van Dyke, à peine descendu de son auto-patrouille, a ouvert le feu, atteignant McDonald de deux balles alors qu'il se trouvait debout, selon le rapport d'autopsie.

Après une pause d'une dizaine de secondes, Van Dyke a recommencé à tirer en direction du jeune Noir, l'atteignant de 14 autres balles alors qu'il gisait sur la chaussée, selon la procureure du comté de Cook Anita Alvarez. Le policier était en train de recharger son arme lorsque son partenaire lui a dit de cesser de tirer sur McDonald, lui faisant remarquer que ce dernier avait du mal à respirer.

La vidéo ne contient pas de son.

Un juge avait donné jusqu'à demain à la Ville de Chicago pour rendre publique cette vidéo prise par une caméra fixée sur un véhicule de police. Le document soulève non seulement la question du traitement des Noirs par les policiers de Chicago mais également celle de leur impunité fréquente.

Attention : le contenu de la vidéo est violent et peut être choquant (à partir de 5:21) :