Des soldats irakiens patrouillent dans Ramadi, chef-lieu de la province sunnite d'Anbar, deux jours après y avoir chassé les djihadistes du groupe État islamique. Les États-Unis se sont félicités de ce succès, y ayant contribué grâce à des frappes aériennes. Outre Ramadi, les djihadistes ont également perdu récemment les villes de Baiji et Sinjar en Irak.

Publié le 29 déc. 2015
Richard Hétu

(Photo Getty Images)