Le gouverneur démocrate de Virginie permettra à plus de 200 000 anciens détenus de retrouver leur droit de vote à temps pour les élections de novembre prochain. Le changement s'applique à tous les criminels ayant purgé leur peine et n'étant plus sous probation.

Publié le 22 avr. 2016
Richard Hétu

«Une fois que vous avez purgé votre peine et que vous n'êtes plus sous supervision, je veux que vous retrouviez votre statut de citoyen de l'État. Je veux que vous ayiez un emploi. Je veux que vous payiez des impôts et que vous ne soyiez plus des citoyens de deuxième classe», a déclaré Terry McAuliffe en justifiant une décision qui touchera surtout des Afro-Américains.

Les élus républicains de Virginie ont dénoncé le changement, y voyant une faveur du gouverneur à une amie personnelle, Hillary Clinton, pour laquelle il a récemment amassé 2 millions de dollars lors d'une activité de collecte de fonds à sa résidence.

Après la décision du gouverneur de Virginie, seulement trois États - la Floride, l'Iowa et le Kentucky - privent les criminels condamnés de leur droit de vote de façon permanente.

La Virginie est considérée comme un des États clés de l'élection présidentielle.