À en croire le Washington Times, plusieurs huiles du Parti républicain sont convaincues que Donald Trump choisira Mike Pence, gouverneur de l'Indiana, comme colistier. Les deux hommes participeront demain à un rassemblement à Indianapolis.

Publié le 11 juill. 2016
Richard Hétu

Peu connu sur la scène nationale, Pence, 57 ans, a siégé pendant dix ans à la Chambre des représentants avant d'être élu à son poste actuel, en novembre 2013. Il ne représenterait pas un plus pour Trump sur le plan géographique, l'Indiana étant acquise aux républicains. Mais sa bonne réputation auprès des conservateurs pourrait aider le promoteur immobilier à unifier le parti qu'il veut diriger.

Cela dit, Pence tranche avec deux autres colistiers potentiels de Trump, Chris Christie et Newt Gingrich, qui sont beaucoup plus flamboyants que lui. Le gouverneur de l'Indiana traîne cependant beaucoup moins de casseroles que les deux autres.

Trump peut évidemment nous réserver une surprise. Le nom du général à la retraite Michael Flynn, ex-chef de l'Agence de renseignement de la Défense, a notamment circulé au cours des derniers comme candidat républicain à la vice-présidence. Le hic, c'est que ce démocrate est en faveur du droit à l'avortement et du mariage gai. Plusieurs conservateurs verraient sa sélection comme un camouflet.

En somme, Trump a dû se cogner le nez à plusieurs portes pour en être vraisemblablement réduit à choisir entre Pence, Christie, Gingrich et Flynn.