«Je ne pense pas que les injures aient une quelconque place dans la vie publique, et j'ai trouvé malheureux que le président des États-Unis utilisent un terme comme celui-là [démagogue intérieur, à propos de Donald Trump], surtout intégré dans une phrase comme celle-là.»

Publié le 29 juill. 2016
Richard Hétu

- Mike Pence, colistier d'un candidat présidentiel qui traite ses adversaires de tous les noms, dénonçant lors d'une entrevue téléphonique la phrase prononcée mercredi soir par Barack Obama à propos des ennemis des valeurs démocratiques, les «fascistes, communistes, djihadistes et démagogues intérieurs».