Deux sondages publiés aujourd'hui donnent une idée de la débandade de la campagne de Donald Trump depuis la divulgation de ses propos dégradants sur les femmes. Le premier a été réalisé dans l'Utah, l'un des États américains les plus conservateurs :

Publié le 12 oct. 2016
Richard Hétu

Clinton 26%

Trump 26%

McMullin 22%

Johnson 14%

Il n'est pas interdit de penser qu'Evan McMullin, candidat indépendant encore méconnu, pourrait remporter la victoire dans son État natal et priver Trump de six grands électeurs qui auraient dû lui être acquis d'avance.

L'autre sondage a été réalisé dans l'Ohio, un État où Trump jouissait d'une avance qui a commencé à fondre après le premier débat présidentiel :

Clinton 43%

Trump 34%

Johnson 10%

Stein 3%

La débande de Trump ne se limite évidemment pas à ces deux États. Le New York Times fait notamment état dans cet article de sondages républicains indiquant que Trump risque aussi de perdre la Georgie. La mainmise des républicains sur l'Arizona est également incertaine.