«Nos pensées et nos prières accompagnent les familles et êtres chers de l'ambassadeur Karlov et des autres victimes, et nous offrons nos condoléances au peuple russe et au gouvernement. L'acte haineux contre un membre du corps diplomatique est inacceptable, et nous sommes solidaires avec la Russie et la Turquie dans notre détermination à faire face au terrorisme sous toutes ses formes», a déclaré la Maison-Blanche dans un communiqué publiée à la suite de l'assassinat de l'ambassadeur de Russie à Ankara Andreï Karlov.

Publié le 19 déc. 2016
Richard Hétu

Le diplomate était en train de prononcer un discours lors d'un vernissage au Centre d'Art moderne d'Ankara lorsqu'un homme en costume et en cravate a ouvert le feu en criant «Dieu est grand» en arabe avant d'enchaîner en turc «N'oubliez pas Alep. Vous ne resterez pas en sécurité. Seule la mort peut m'arracher d'ici. Quiconque est responsable de ces atrocités en paiera le prix.»

Trois autres personnes ont été légèrement blessées lors de cette attaque qui survient après la chute d'Alep et à la veille d'une réunion tripartite, prévue à Moscou, entre la Russie, la Turquie et l'Iran pour évoquer l'avenir de la Syrie

L'attaquant serait entré dans le musée en montrant une carte de police. Il a été identifié comme étant Mevlüt Mert Altıntaş, un policier turc né en 1994.