400 : nombre de soldats américains supplémentaires déployés par l'administration Trump en Syrie en prévision de l'assaut sur Raqa, la capitale de facto du groupe armé État Islamique, alors que l'étau de la coalition contre les djihadistes se resserre aussi autour de Mossoul, un autre bastion de l'EI en Irak.

Publié le 9 mars 2017
Richard Hétu