«J'ai dit à ma fille, 'Peux-tu m'apprendre à tweeter, pour que je puisse envoyer un tweet au président et lui dire qu'il est un menteur?' Vous savez, quand vous entendez quelqu'un mentir, et vous voulez riposter? Voilà comment je me sentais hier soir. Il est un putain de menteur.»

Publié le 18 oct. 2017
Richard Hétu

Euvince Brooks a fait ce commentaire au Washington Post après avoir entendu Donald Trump dire qu'il avait contacté toutes les familles de soldats morts au combat depuis le début de sa présidence. Il n'a toujours pas reçu un appel du président après la mort de son fils, le sergent Roshain Brooks, tué en Irak le 13 août dernier.

Le Post a également rapporté que Trump avait promis d'envoyer un chèque de 25 000$ à Chris Baldridge père d'Eric Baldridge, soldat mort au combat en Afghanistan le 10 juin dernier. «Il a dit, 'Aucun autre président n'a fait pareille chose, mais je vais le faire'», a déclaré Baldridge, un travailleur de la construction qui avait évoqué ses problèmes d'argent avec le président.

Ajout : Après la parution de l'article du Post, la Maison-Blanche a indiqué qu'un chèque de 25 000$ avait été envoyé au père du soldat Baldridge. Plusieurs médias ont précisé que le chèque avait été posté hier.

Rappelons que toute cette controverse entourant les contacts du président avec les familles de soldats morts au combat a pour origine le refus de Trump de répondre à une question sur ce qui s'est passé au Niger, où quatre soldats américains sont morts dans une ambuscade dressée par des combattants du groupe État islamique il y a deux semaines.