Au moins deux Canadiens figurent parmi les 670 suspects visés par «l'Opération sauvetage», qui a permis le démantèlement d'un vaste réseau international de pornographie infantile sur internet, a annoncé mercredi la police canadienne.

Publié le 16 mars 2011
LA PRESSE CANADIENNE

David John Lapage, 68 ans, originaire de la province du Saskatchewan avait été arrêté le 19 novembre 2009 dans le cadre de cette enquête de grande ampleur démarrée en 2008, a indiqué à l'AFP le Sergent Patrick Nogier, de la police de Saskatoon.

Il fait face aux accusations de possession d'images de pornographie infantile ainsi que de visionnement et diffusion d'images d'abus sexuels commis sur des enfants. Remis en liberté quelques jours après son interpellation, il doit comparaître devant la justice le 18 mai.

Un deuxième homme, Philip Publeske, 40 ans, a quant à lui été appréhendé en novembre dernier dans la banlieue de Toronto. Poursuivi pour possession et diffusion de pornographie infantile, il est toujours derrière les barreaux et sera à nouveau présenté à un juge le 28 mars, a dit à la chaîne CTV un porte-parole de la police de la région de Waterloo.

Dirigée par l'office de police européen, cette enquête internationale a abouti à l'arrestation de 184 personnes, dont 121 au Royaume-Uni, et au «sauvetage» de 230 enfants victimes, a déclaré mercredi le directeur d'Europol, Rob Wainwright.

L'investigation s'était concentrée sur un forum internet, boylover.net, faisant la promotion des relations sexuelles entre adultes et jeunes garçons et qui a compté jusqu'à 70 000 membres.