La diplomatie russe a nié que les espions présumés russes arrêtés aux États-Unis ont agi contre les intérêts américains, dans un communiqué publié mardi.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Au sujet des accusations avancées par les États-Unis sur un groupe de personnes soupçonnées d'espionnage au profit de la Russie, nous informons que cela concerne des citoyens russes qui se sont trouvés sur le territoire américain à des moments différents», indique le ministère russe des Affaires étrangères. «Ils n'ont commis aucun acte dirigé contre les intérêts des États-Unis», ajoute-t-il.

«Nous en déduisons qu'ils seront traités correctement sur les lieux de leur détention, et que les autorités américaines leur garantiront un accès aux employés et aux avocats du consulat de Russie», déclare encore le ministère.

Les autorités américaines avaient annoncé lundi un coup de filet contre dix personnes accusées de travailler aux États-Unis pour le compte de la Russie. Mardi, la police chypriote a indiqué avoir arrêté un autre homme recherché dans le cadre de cette affaire.