Le chef de l'ONU, Ban Ki-moon, a exhorté vendredi la communauté internationale à se montrer généreuse et à verser les quelque 544 millions de dollars d'aide humanitaire d'urgence demandés pour les personnes déplacées du Pakistan.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le secrétaire général exhorte la communauté internationale à se montrer solidaire du peuple pakistanais et à soutenir le Plan de réponse humanitaire lancé aujourd'hui à Islamabad, ainsi que le Plan de réparation et reconstruction présenté hier par le gouvernement du Pakistan», déclare un communiqué de son service de presse.

M. Ban est «préoccupé du fait que le Pakistan connaisse actuellement des déplacements rapides de population sur une grande échelle» et souligne que «l'assistance fournie en partenariat par le gouvernement et les agences humanitaires est essentielle pour pourvoir aux besoins élémentaires de quelque 1,7 million de personnes», poursuit le communiqué.

Dans un appel lancé vendredi à Islamabad, l'ONU et les ONG ont évalué à plus d'un demi-milliard de dollars (près de 400 millions d'euros) leurs besoins cette année pour aider 2,2 millions de civils déplacés qui ont fui les combats entre l'armée et les talibans dans le nord-ouest du Pakistan depuis un an.

Plus de 88 millions de dollars ont déjà été versés et les organisations humanitaires appellent la communauté internationale à financer d'urgence les plus de 454 millions restants, dans un communiqué commun.

«Environ 1,7 million de personnes déplacées ont été enregistrées depuis début mai» par l'offensive de l'armée dans la vallée de Swat et ses environs. L'aide réclamée servira aussi pour environ 550 000 personnes déplacées depuis août 2008 par des offensives dans les districts tribaux de Bajaur et Mohmand, frontaliers avec l'Afghanistan, expliquait le communiqué des ONG.