Source ID:; App Source:

Il faut comprendre pourquoi on meurt plus au Mexique

Il faut comprendre pourquoi le Mexique, foyer de l'épidémie de grippe porcine,... (Photo: AFP)

Agrandir

Photo: AFP

Agence France-Presse
Washington

Il faut comprendre pourquoi le Mexique, foyer de l'épidémie de grippe porcine, «rapporte davantage de cas graves» de la maladie qu'ailleurs, s'est interrogé jeudi le directeur des Centres américains de contrôle et de prévention des maladies (CDC) Richard Besser.

Il a confirmé que les autorités américaines enquêtaient sur l'origine de l'épidémie. «Le lieu où elle s'est déclenchée est important car cela peut nous éclairer sur de futures mesures de prévention», a-t-il déclaré dans un entretien à la chaîne CNN.

Mais «ce qui est vraiment important aujourd'hui au Mexique c'est de comprendre le spectre de la maladie et pourquoi ils (les Mexicains) rapportent plus de cas graves. Si l'on peut comprendre cela, on pourra aider notre pays et d'autres pays à empêcher que cela arrive», a-t-il souligné.

Au Mexique, le bilan de la grippe porcine s'établit à huit morts confirmées et 84 décès suspects. Au total, 99 personnes ont été infectées de manière certaine par le virus et plus de 1.600 personnes malades pourraient avoir été contaminées.

Hors du Mexique, seul un autre décès dû à la grippe porcine a été confirmé, un enfant mexicain de moins de 2 ans mort aux Etats-Unis.

Alors que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) a relevé mercredi son niveau d'alerte à 5 sur une échelle de six, qualifiant désormais la pandémie d'«imminente», le directeur des CDC a indiqué que les Etats-Unis étaient de toute façon prêts à réagir.

«Cela ne change rien réellement quant à notre approche» de l'épidémie aux Etats-Unis, a déclaré M. Besser. Selon lui, l'alerte de pandémie «imminente» a été déclenchée «pour réveiller la communauté internationale afin que d'autres pays puissent se préparer à ce que l'épidémie passe leurs frontières».

La secrétaire américaine à la Sécurité intérieure Janet Napolitano a déclaré mercredi que Washington était «préparé depuis le début à un passage au niveau 6» de «pandémie avérée».




la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer