Source ID:; App Source:

Pakistan: au moins 46 cadavres d'Afghans dans un conteneur

On recouvre les corps des victimes dans un... (REUTERS/Rizwan Saeed)

Agrandir

On recouvre les corps des victimes dans un hôpital de Quetta.

REUTERS/Rizwan Saeed

Agence France-Presse
Quetta

Les cadavres d'au moins 46 Afghans ont été découverts dans le conteneur d'un camion retrouvé abandonné dans le sud-ouest du Pakistan, tandis qu'une quarantaine de survivants ont été hospitalisés, a annoncé la police.

Le camion, qui faisait probablement route vers l'Iran, a été découvert à environ 20 km au sud de Quetta, la capitale de la province du Baloutchistan, frontalière avec l'Afghanistan et l'Iran, a expliqué à l'AFP un officier de police, Ghulam Dastagir.

«Il y avait 46 morts», a-t-il précisé.

«Quarante-cinq autres, inconscients, ont été hospitalisés», a-t-il ajouté.

«Nous avons pu parler à quelques-unes des personnes enfermées dans le conteneur, il n'y avait que des Afghans dedans et le camion allait en Iran», a indiqué à l'AFP un autre officier de police, Wazir Khan Nasir.

«Quand l'état de santé des personnes dans le conteneur s'est dégradé, le chauffeur s'est enfui, abandonnant le camion», a précisé M. Nasir.

«On venait tous d'Afghanistan et on allait en Iran», a expliqué à l'AFP un des survivants, Nizar Ahmed, 15 ans, sur son lit d'hôpital à Quetta. Il a assuré venir de la province de Paktia, dans l'est de l'Afghanistan, pays en proie à l'insurrection des talibans, qui combattent le gouvernement et quelque 70000 soldats des forces internationales.

Il n'a pas expliqué pourquoi ils avaient quitté l'Afghanistan et pourquoi ils se rendaient en Iran.

Selon l'officier de police Mohammad Zaman Karim, environ 110 personnes se trouvaient dans le conteneur. La porte a été ouverte par des policiers et des habitants de la région qui avaient entendu du bruit à l'intérieur du conteneur, a-t-il ajouté.

Plus de huit millions d'Afghans ont fui leur pays au cours des quelque trente années de conflits qui ont déchiré l'Afghanistan: invasion par les troupes d'URSS dans les années 1980, guerres civiles des années 1990 et combats entre talibans et troupes internationales depuis 2001.

Depuis le début d'un programme de rapatriement volontaire en 2002, plus de quatre millions sont rentrés chez eux, dont 3,2 millions du Pakistan et plus de 865000 d'Iran, selon l'ONU.

L'Iran estime à 1,5 million le nombre d'Afghans vivant illégalement sur son territoire. Téhéran a commencé il y a environ un an à les forcer à rentrer chez eux. Mais ce mouvement a subi un recul après que Kaboul eut protesté, disant qu'il ne pouvait gérer un tel afflux.




La liste:-1:liste; la boite:2099152:box; tpl:html.tpl:file
la boite: 1600127:box; tpl: 300_B73_videos_playlist.tpl:file;

Les plus populaires : Actualités

Tous les plus populaires de la section Actualités
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer