Le président américain Barack Obama a affirmé dimanche qu'il n'entendait pas accélérer le retrait des troupes d'Irak, estimant que si les choses évoluaient «dans la bonne direction», le pays avait néanmoins encore besoin de l'aide des États-Unis.

AGENCE FRANCE-PRESSE

«Le plan que nous avons prévu pour l'Irak est le bon», a assuré M. Obama sur CBS, citant «un retrait progressif» et se disant «confiant».

«Il y a encore à faire du côté politique, pour résoudre les dissensions entre les différents groupes religieux sur des questions comme le pétrole ou les élections provinciales», a ajouté le président américain.

«Nous avons encore beaucoup à faire, nous devons encore former les forces irakiennes pour qu'elles améliorent leurs capacités», a-t-il précisé.

Le gros des troupes de combat américaines doivent avoir quitté l'Irak d'ici au 31 août 2010.