Je rêve d'espoir pour mon fils et tous les enfants dysphasiques.
Je rêve aussi d'être écoutée…
Mon enfant est dysphasique.
Ce trouble de langage est un trouble neurologique grave et permanent qui affecte le langage (l'expression et/ou la compréhension). Ces enfants sont par ailleurs intelligents et veulent communiquer.
Tout petit, mon garçon parlait avec ses yeux et des gestes, puis quelques mots…
Le travail en orthophonie a commencé tôt, dans le privé, puis en centre de réadaptation. Le suivi, combiné à des séances d'orthophonie quotidiennes à la maison l'ont vraiment aidé à mieux s'exprimer.
Toutefois, dès l'âge de 5 ans, plus aucun service : ni dans le système de santé public ni dans le réseau scolaire!
De plus en plus de recherches démontrent que les troubles du langage sont souvent à l'origine des problèmes d'apprentissage (dans 80% des cas). Le gouvernement parle de persévérance scolaire… Ce désir d'aider les jeunes devrait se concrétiser dans les pratiques préventives ou de réadaptation dans les services de santé et en milieu scolaire!
Mon petit bonhomme est intelligent, persévérant, attachant et est très sociable. Mais si on ne fait rien, tous les aspects de sa vie en seront affectés! C'est pourquoi je suis actuellement à la maison… et je travaille très fort! Mes études de médecine et mon intérêt pour la pédiatrie préventive m'aident à accompagner mon fils, avec l'aide d'une orthophoniste du privé.
Mais je rêve de faire bouger les choses et d'aider la cause de tous les enfants dysphasiques… et d'aider les familles qui, comme la mienne, se sentent isolées.