Je rêve d'une maison rénovée avec des murs de couleur pastel, un plafond blanc, un plancher flottant, d'une cuisine avec des armoires, d'une cuisinette avec une table et des chaises assorties, d'un salon avec un divan et une télé, d'un espace qui n'est pas encombré d'outils… Il y a trois ans, mon mari menuisier a décidé de démolir la maison pour la refaire. Mais voilà : il n'a pas le temps ni assez d'argent pour finir ce qu'il a commencé et moi, je n'y connais rien à la rénovation. Alors, je vis depuis presque trois ans dans une maison avec les vieux murs et plafonds exposés de la charpente, un plancher de contreplaqué pas très reluisant, un salon sans divan ni télé, un coin cuisine avec une vieille table et des chaises de bureau élimées (pas question d'acheter des meubles neufs, tant que la rénovation n'est pas finie). Chaque Noël, Michel me donne de l'espoir : « Je vais finir les rénos pour Noël, je te le jure ! » Ça fait presque trois ans que ça dure. Ma famille et nos amis me disent d'un air coquin: « Mais il ne t'a pas précisé le Noël de quelle année ! ». Ce Noël, j'ai un peu d'espoir. En octobre, Michel a appelé son frère Pierre à la rescousse pour qu'il rénove cette fameuse maison. Il devait rester deux semaines. Il est encore chez nous. Il paraît qu'il y aura de la couleur sur les murs pour Noël.