Pourquoi j'ai utilisé un rêve formulé d'un «ne-pas» ? Car, selon moi, ma génération a une vision du future négative, sombre et brumeuse. Nos valeurs, nos mœurs, nos rêves sont tous guidés par l'argent. Comme dit cette prophétie indienne : « Quand le dernier arbre aura été coupé, quand la dernière rivière aura été empoisonnée, quand le dernier poisson aura été attrapé, seulement alors, l'Homme se rendra compte que l'argent ne se mange pas…» Nous sommes officiellement aveuglés par ces bouts de papier, par cette abstraction sans fondement. C'est un cercle vicieux sans sortie de secours.