Quand il avait 2 ans, son pédiatre nous a dit qu'il serait un « surdoué ». Bon… d'accord… On ressent un mélange d'euphorie et de doutes. C'est bizarre de se faire dire ça. Cette semaine, notre grand garçon qui a maintenant 5 ans est revenu de la maternelle avec son premier bulletin. Toutes des bonnes notes et que de bons mots de son professeur! On est tellement fiers de lui! Si bien qu'on se prend à rêver qu'il accomplira des choses extraordinaires dans la vie. Qu'on l'a mis sur terre pour faire quelque chose de grand. Quelque chose qui fera une différence dans la vie de milliers de gens. Trouver le remède contre le cancer? Et pourquoi pas? Après tout, celui qui a inventé la pénicilline a déjà eu 5 ans! Et ses parents étaient certainement fiers de lui!
Oui, Félix est petit, un peu chialeux, il pleure pour ne pas aller se coucher et ne comprend rien au concept de se moucher. Mais il a 5 ans et il a l'avenir devant lui. Son intelligence, son émotivité, son calme et sa persévérance feront de lui quelqu'un de grand. Et s'il ne trouve pas le sirop qui guérira les gens de cette foutue maladie, nous sommes certains qu'il améliorera le monde quand même. Et de toute façon… Nous sommes déjà fiers de lui!