Je m'appelle Caroline Coiteux, j'ai 40 ans, je demeure à Varennes sur la Rive-Sud de Montréal, j'ai trois enfants âgés de 18, 10 et 4 ans. J'enseigne le français en cinquième secondaire à l'école Antoine-Brossard de Brossard.
J'ai choisi la profession d'enseignante sur le tard, à 30 ans. Et je me souviens parfaitement de la principale raison ayant motivé ce choix : je voulais que mon travail soit utile socialement. Je voulais faire une différence dans ma société. Après 10 ans, ce désir m'anime toujours.
Je souhaite, par mon travail, toucher les ados, faire une différence dans leur vie, si infime soit-elle. J'aimerais leur apprendre le pouvoir des mots, leur faire comprendre les merveilles de ma langue, la beauté de certains textes. J'aimerais leur montrer que tous, ils ont leurs forces et leurs talents bien à eux, leur apprendre à valoriser l'effort, leur faire comprendre que malgré les difficultés, il ne faut pas lâcher, mais toujours essayer.
Je suis d'avis que l'avenir d'une société passe par l'éducation, par la connaissance, le savoir. Voilà, c'est ma petite part pour améliorer la société. J'ose espérer que celle-ci ne sera pas vaine.