Alexandra Mayor 18 ans Terrebonne Avec les récents événements de l'actualité québécoise, je crois que mon message est plus qu'approprié. En effet, nous sommes bombardés par des cas où la société ainsi que l'individu se voilent les yeux, par déni ou par simple paresse d'agir. Il est toujours plus facile de procrastiner et de se dire qu'une autre personne prendra en charge la situation plutôt que de réfléchir aux actions possibles. J'ai parfois l'impression que l'individu est de plus en plus réactionnaire, mais que cette réaction reste de courte durée. Il ne s'agit pas juste de rêver et de crier au changement, il faut le provoquer. Les contemporains adoptent rapidement les idées qu'on leur lance plutôt que de se fonder leur propre opinion sur les sujets. Bref, comme Gandhi le dirait : « Deviens le changement que tu veux voir dans le monde », et j'y rajouterais : ouvrons-nous les yeux.