À travers les bons coups et, parfois, les moins bons, nos critiques de restaurants vous racontent leur expérience, présentent l’équipe en salle et en cuisine, tout en expliquant ce qui a motivé le choix du restaurant. Cette semaine : Tinc Set, bijou d’inspiration barcelonaise au cœur d’Outremont.

Publié le 5 septembre
Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

Pourquoi en parler ?

Rendons-nous à l’évidence, l’été tire à sa fin et il ne reste pas un nombre infini de belles journées pour profiter des terrasses. Celle de Tinc Set, avec son abondance de plantes, ses guirlandes de lumières, ses accents turquoise, est une des plus belles à Montréal. S’y installer en après-midi, avec un tonneau en guise de table pour poser son verre de vin catalan et quelques tapas, est sans conteste une des sorties en ville les plus charmantes qui soient. Depuis quelques mois, Tinc Set et son aîné, Alma, se sont différenciés considérablement. Tandis qu’Alma offre une expérience carte blanche en salle exclusivement, Tinc Set peut déborder sur sa terrasse et accueillir encore plus de flâneurs sans réservation.

Qui sont-ils ?

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Lindsay Brennan et Juan Lopez Luna sont propriétaires des restaurants Tinc Set et Alma, avenue Lajoie.

Lindsay Brennan et Juan Lopez Luna se sont connus en 2006 alors qu’ils travaillaient tous deux dans un restaurant italien du… Wyoming ! Il s’occupe de la cuisine, elle gère la salle et la cave à vin. L’amour profond du couple pour la Catalogne est à la base de Tinc Set, lancé en pleine pandémie, d’abord dans la ruelle d’Alma, puis dans son propre local (l’ancien dépanneur adjacent). C’était toute une chance de pouvoir déployer un univers cohérent sur ce tout petit bout d’avenue, là où Outremont est pleinement résidentiel. On imagine bien Lindsay et Juan faire un bon bout de chemin dans cet îlot magique qu’ils occupent si bien.

Notre expérience

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Djosef Laroche fait partie de l’excellente équipe de service de Tinc Set.

Des expériences chez Tinc Set, il y en a eu quelques-unes depuis l’ouverture, que ce soit en formule à emporter quand les salles étaient fermées ou — beaucoup plus agréable — sur place, à l’intérieur ou à l’extérieur, au comptoir ou à une table.

Les plus récentes visites se sont faites en plein après-midi, moment de la journée parfait pour profiter du soleil et de la disponibilité du personnel, plus libre de jaser vin. Car ici, on est fort sur le conseil. Lindsay est une perfectionniste et elle travaille en profondeur pour que chacun des produits servis dans son restaurant, qu’ils soient liquides ou solides, soit apprécié à sa juste valeur. Elle insiste pour que les humains qui ont trimé dur pour mettre au monde des vins ou des tomates d’exception soient célébrés comme ils le méritent. Tout goûte meilleur dans ce temps-là !

On vous conseille de commencer en toute simplicité avec le pan con tomate et les boquerones, ces délicats petits filets d’anchois servis dans une huile bien verte au persil. Après, toutes les formules sont possibles : poursuivre en repas tapas avec des conservas de poissons ou fruits de mer, des olives chaudes, des patatas bravas ou bien opter pour le poulet rôti à la barcelonaise à commander entier ou en demi. Celui-ci n’est jamais sec et sa sauce à l’orange est inspirée d’un des vins chouchous de la maison, La Buffarella.

  • Les boquerones (anchois) et le pan con tomate sont la parfaite entrée en matière d’un repas chez Tinc Set.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Les boquerones (anchois) et le pan con tomate sont la parfaite entrée en matière d’un repas chez Tinc Set.

  • Les huîtres sont toujours au menu.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Les huîtres sont toujours au menu.

  • Les bocadillos à la pieuvre ou au poulet sont offerts seulement les samedis et dimanches, de 11 h à 17 h.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Les bocadillos à la pieuvre ou au poulet sont offerts seulement les samedis et dimanches, de 11 h à 17 h.

  • Le poulet rôti à la barcelonaise est une des spécialités de la maison.

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Le poulet rôti à la barcelonaise est une des spécialités de la maison.

  • Que serait un restaurant d’inspiration catalane sans des churros !

    PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

    Que serait un restaurant d’inspiration catalane sans des churros !

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

« Ce vin est issu d’une magnifique parcelle de cépage xarel-lo plantée par Toni Carbó et son père en 1982. Il y a toujours une lumière magique dorée qui y brille et les vignes sont entourées par du fenouil sauvage, du romarin et des orangers. Ces arômes se retrouvent dans le vin à chaque millésime et ont beaucoup inspiré Juan pour sa recette du poulet rôti à la barcelonaise », raconte Lindsay.

Les samedis et dimanches, à compter de 11 h, on peut aussi passer grignoter un bocadillo (délicieux sandwich au poulet ou à la pieuvre grillée dans un pain brioché) avec un petit verre de blanc texturé ou de rosé électrique.

C’est la fierté du couple de pouvoir proposer à la clientèle du quartier un lieu polyvalent et accueillant. Et c’est le fait d’avoir cet espace plus libre qui lui permet d’offrir une expérience plus formelle à l’adresse voisine, où le menu en neuf services est servi pour tout le monde à heure fixe.

Du reste, les places pour ces soirées carte blanche d’Alma, qui se libèrent à la fin de chaque mois pour le suivant, se vendent souvent en moins d’une heure. Tinc Set est souvent plein le soir, mais c’est toujours possible, avec un peu d’attente, de s’asseoir si on n’a pas fait de réservation au préalable. Un beau succès et la preuve qu’une approche patiente, rigoureuse et bien ciblée finit toujours par porter ses fruits.

Dans notre verre

À boire

  • Lindsay trouve que le plus récent millésime du rosé de Celler Frisach est particulièrement réussi.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Lindsay trouve que le plus récent millésime du rosé de Celler Frisach est particulièrement réussi.

  • Ici, quelques bouteilles chouchous du moment, issues du portfolio de Vin i Vida : les bulles Tinc Set de Mas Candí (Penedès), une cuvée du projet catalan Amor per la terra, Bateau ivre du Domaine Yoyo, la cuvée Otium de Mataburro et la cuvée Canta Mañana des Vins du Cabanon

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Ici, quelques bouteilles chouchous du moment, issues du portfolio de Vin i Vida : les bulles Tinc Set de Mas Candí (Penedès), une cuvée du projet catalan Amor per la terra, Bateau ivre du Domaine Yoyo, la cuvée Otium de Mataburro et la cuvée Canta Mañana des Vins du Cabanon

  • La bouteille du plus récent millésime du rosé de Celler Frisach

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    La bouteille du plus récent millésime du rosé de Celler Frisach

  • Les bouteilles peuvent être bues sur place, moyennant un droit de bouchon (sauf si on les consomme entre 15 h et 17 h), ou achetées et emportées.

    PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

    Les bouteilles peuvent être bues sur place, moyennant un droit de bouchon (sauf si on les consomme entre 15 h et 17 h), ou achetées et emportées.

1/4
  •  
  •  
  •  
  •  

Ici, le verre est aussi important que l’assiette. Après tout, Tinc Set, c’est « J’ai soif » en catalan. La carte des vins est « visuelle », c’est-à-dire qu’il faut entrer dans le restaurant pour choisir sa bouteille, exposée façon caviste. Lorsqu’on la boit sur place, on paie le prix affiché et un droit de bouchon de 15 $ par bouteille, comme ça se fait en Europe. D’ailleurs, entre 15 h et 17 h, ce droit de bouchon est offert. Une autre bonne raison de passer tôt ! J’ai moi-même plutôt l’habitude de m’en remettre aux choix du jour de Lindsay, qui propose toujours quelques cuvées catalanes ou galiciennes au verre. Ces vins sont parmi mes préférés des dernières années, avec leur tension, leur caractère et leur salinité. La sommelière, qui a aussi son agence de représentation, Vin i Vida, sait sélectionner les meilleurs.

Prix

Les tapas coûtent entre 8 $ et 12 $. Une généreuse salade sera facturée environ 15 $. On peut commander le demi-poulet à 24 $ ou le poulet entier à 39 $, quitte à avoir des restes. Les churros à 9 $ valent assurément la dépense et les calories.

Information

Tinc Set est ouvert du mercredi au vendredi de 15 h à 23 h, et le samedi et le dimanche de 11 h à 23 h.

Consultez le site de Tinc Set