Doha et Mayssa Skaf sont deux sœurs qui ont grandi à New York avant que Montréal devienne leur maison. Elles gardent de leur enfance dans la Grosse Pomme les couleurs vibrantes des années 1990. Elles ont entre autres un excellent souvenir des emballages de bonbons qui coloraient les bodegas, ces petits commerces de coin de rue (nos dépanneurs, en quelque sorte) qui sont légion à New York.

Publié le 27 janvier
Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse

Ce moment de leur vie leur a inspiré le café et sandwicherie Bodega Mtl (malgré son nom, ce n’est pas un dépanneur) dans Griffintown, en juillet dernier, dans un superbe édifice historique situé à l’intersection des rues de la Montagne et Ottawa. Ce n’est pas leur premier fait d’armes : elles sont aussi derrière le Cafecito, café inspiré par la culture cubaine, situé à quelques coins de rue de là, sur Prince. « Notre idée, c’est d’ouvrir des cafés inspirés par des évènements ou voyages qui nous ont marquées », résume Doha.

  • Le petit café Bodega Mtl offre une esthétique très colorée, inspirée des années 1990.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Le petit café Bodega Mtl offre une esthétique très colorée, inspirée des années 1990.

  • Sandwich à la mortadelle et fior de latte du Bodega Mtl.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Sandwich à la mortadelle et fior de latte du Bodega Mtl.

  • Doha Skaf, cofondatrice du Bodega Mtl

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Doha Skaf, cofondatrice du Bodega Mtl

  • Un étalage de friandises auquel il est difficile de résister…

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Un étalage de friandises auquel il est difficile de résister…

  • La décoration est en phase avec le concept de l’endroit.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    La décoration est en phase avec le concept de l’endroit.

  • Ici, on boit du café à l’italienne, plus rond et plus corsé que le café dit de « troisième vague ».

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Ici, on boit du café à l’italienne, plus rond et plus corsé que le café dit de « troisième vague ».

  • Lorsque les mesures sanitaires le permettront, on pourra prendre place sur un des tabourets offrant la vue sur la rue de la Montagne.

    PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

    Lorsque les mesures sanitaires le permettront, on pourra prendre place sur un des tabourets offrant la vue sur la rue de la Montagne.

1/7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Avec son esthétisme rappelant les années 1990 mais qui reste au goût du jour (le design est signé La Chambre Design), l’endroit est fort charmant et accueillant. Par beau temps, il s’agrémente d’une terrasse extérieure. Ici, on ne complique pas les choses, avec un court menu de sandwichs : mortadelle, fior di latte et aubergines épicées ; dinde, guacamole et jalapenos ; poulet rôti et sauce à l’ail, clin d’œil à leurs origines libanaises. Le tout, sur du pain frais du jour et des ingrédients méticuleusement sélectionnés. « L’idée, c’est de retourner à l’essentiel, de miser sur le goût », dit la sœur.

À boire, un mélange maison à l’italienne mitonné avec le torréfacteur Union. « C’est un café rond, aux notes boisées, chocolatées, de tabac, pas du tout fruité », détaille Doha. À déguster avec un décadent « bombolone » (beigne fourré à la sicilienne, par Bomboloni Boss) ou avec un sac de bonbons, un biscuit ou d’autres gourmandises en vedette dans les étalages colorés. On y retrouve plusieurs importations : Dunkaroos, Haribo, Twix, beurre d’arachides Reese’s, Nerds, Cheetos… L’enfant en vous sera ravi ! « Ça nous rappelle le temps où tout était plus simple, où on se gâtait sans se casser la tête ! », conclut Doha.

Bodegat Mtl est ouvert tous les jours, de 8 h à 17 h. Sandwichs servis dès 11 h 30, jusqu’à épuisement des stocks.

248, rue de la Montagne, Montréal

Consultez la page de Bodega Mtl