Dans les récentes années, nombreux sont les Montréalais qui se sont installés dans les Cantons-de-l’Est pour trouver une vie plus douce. Molly Superfine-Rivera, copropriétaire du Marconi, dans la métropole, vient de troquer un horaire de restauratrice urbaine de soir contre celui de copropriétaire de café à Sutton.

Publié le 2 déc. 2021
Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

Elle n’est pas seule dans l’aventure. Son partenaire de tous les instants, Mehdi Brunet-Benkritly (qui continue de garder la maison à Montréal), et le chef de cuisine du Marconi, Jonathan Prima, lui prêtent main-forte. Mais le nom de l’endroit, Mollies, ne laisse planer aucun doute sur l’identité de la patronne !

Pendant plusieurs années, ce point de rencontre des villageois s’appelait Le Cafetier. Lorsqu’il a été mis en vente par l’ancien couple de propriétaires, le couple de citadins, qui possède un chalet dans les environs, a décidé d’assurer la relève, en apportant bien sûr sa touche, au menu surtout.

  • Mollies s’est installé dans l’ancien Cafetier du village de Sutton.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Mollies s’est installé dans l’ancien Cafetier du village de Sutton.

  • On peut commencer la journée avec un smoothie et une assiette composée entre autres d’œufs mimosas.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    On peut commencer la journée avec un smoothie et une assiette composée entre autres d’œufs mimosas.

  • Le burger du Mollies

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Le burger du Mollies

  • Les douceurs maison du Mollies sont indiquées à toute heure de la journée !

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Les douceurs maison du Mollies sont indiquées à toute heure de la journée !

  • Vins, cidres et bières d’artisans se trouvent sur la carte du Mollies.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Vins, cidres et bières d’artisans se trouvent sur la carte du Mollies.

  • Molly Superfine-Rivera, à droite, est la patronne du café, qu’elle a repris avec son partenaire de tous les instants, Mehdi Brunet-Benkritly, et avec Jonathan Prima, chef de cuisine du Marconi.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    Molly Superfine-Rivera, à droite, est la patronne du café, qu’elle a repris avec son partenaire de tous les instants, Mehdi Brunet-Benkritly, et avec Jonathan Prima, chef de cuisine du Marconi.

  • L’endroit a très peu changé d’allure depuis que Le Cafetier est devenu Mollies.

    PHOTO MARTIN TREMBLAY, LA PRESSE

    L’endroit a très peu changé d’allure depuis que Le Cafetier est devenu Mollies.

1/7
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Pour l’instant, la déco, le mobilier et même le personnel n’ont pas bougé, ou très peu. L’omelette s’est toutefois transformée en frittata, les petites douceurs ont été revisitées, des vins et d’autres boissons d’artisans d’ici et d’ailleurs occupent maintenant la carte.

Pour continuer de desservir la communauté, fan de petits-déjeuners bien matinaux, de farniente de fin de matinée et de réconfort d’après-midi, Mollies Café Dinette Buvette continue d’ouvrir à 7 h. Mais à 17 h, on éteint les fourneaux. C’est l’heure d’aller chercher les petits à la garderie !

9, rue Principale Nord, Sutton

Consultez le compte Instagram du Mollies