Osmo, cet espace un peu caché à l’angle des rues Clark et Sherbrooke, dans la Maison Notman, mérite d’être redécouvert et apprécié par le plus grand nombre. Heureusement, il revit grâce à un nouveau partenariat avec le restaurant japonais Marusan, qui a fermé son local du Vieux-Montréal. De plus, une grande terrasse a été aménagée côté Clark, pour accueillir l’équipe d’Espadon Pop-up pendant toute la belle saison.

Ève Dumas
Ève Dumas La Presse

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Osmo, espace un peu caché à l’angle des rues Clark et Sherbrooke, dans la Maison Notman, mérite d’être apprécié par le plus grand nombre.

Bétonné mais baigné de lumière, le Café Osmo est un lieu d’exception qui sert de « cantine » autant aux locataires de l’incubateur de jeunes pousses qu’est la Maison Notman qu’à tous ceux qui ont simplement envie d’un bon café de microtorréfacteur, d’une pâtisserie ou d’un dîner complet. À partir de l’automne, le lieu pourrait même être ouvert le soir. C’est le trio du restaurant Fleurs et Cadeaux, soit David Schmidt, Hideyuki Imaizumi (fondateur de Marusan) et Sébastien D. Langlois, qui mène maintenant la barque, en collaboration avec l’équipe du café qui était déjà en place, formée de Juliette Herrera et de Justin Beauparlant.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Kohko Hasegawa est la chef du Marusan chez Osmo, tandis qu’Hideyuki Imaizumi est un des partenaires (DJ à ses heures !), avec David Schmidt et Sébastien D. Langlois.

Noémie Cohen et Alisha Sequeira, le tandem de l’entreprise Pain d’épices, sont pour leur part responsables de combler la clientèle amatrice de sucre avec, par exemple, des babkas au matcha ou au chocolat et du gâteau au fromage et sésame noir. Au salé, c’est la chef Kohko Hasegawa qui prépare des tamago (œufs) et katsu (longe de porc frite) sandos, ces sandwichs japonais servis sur deux tranches de pain au lait ultramoelleux. Celui d’Osmo x Marusan est fait maison, de surcroît. Le menu de jour s’allongera lentement mais sûrement, au fil des semaines, avec soupe, salade, currys, etc.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Le chef John Mike et son équipe cuisinent sur un brasero, dans le cadre du resto éphémère Espadon, qui se tient sur la terrasse d’Osmo tout l’été.

Si l’envie vous prend d’accompagner votre repas d’un liquide autre que du café, vous aurez le choix entre bières, vins et sakés d’artisan — sélectionnés avec soin par Sébastien D. Langlois —, en plus d’options sans alcool, bien entendu.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Au menu d’Espadon, le ceviche a toute la fraîcheur qu’on attend de lui, avec juste assez de piquant.

Voilà pour ce qui est du lundi au vendredi, de 9 h à 18 h. Du jeudi au dimanche, de 16 h à 22 h, l’équipe d’Espadon s’installe sur la terrasse avec son brasero. Comme il y a deux ans, devant le bar Kabinet, le chef John Mike cuisine viandes, produits de la mer et légumes sur braise. Par beau temps, c’est un lieu où il fait particulièrement bon se poser. Une dizaine de tables à pique-nique bien espacées rendent l’espace convivial et bien décontracté.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

La pieuvre est tendre et relevée à souhait.

Nous avons goûté au menu complet, sauf l’adana kebab sur pain plat maison, faute non pas d’envie, mais d’appétit, sept plats plus tard ! Le ceviche avait toute la fraîcheur qu’on attend de lui, avec juste assez de piquant. La pieuvre était exceptionnellement tendre et très bien accompagnée, avec son soyeux houmous, son chou-fleur fumé et sa salsa verde. Elle partage la vedette avec l’aubergine fumée entière remplie de feta fouettée.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

L’aubergine remplie de feta est une des vedettes du menu.

Le menu évoluera au cours de l’été, en fonction des arrivages. Les desserts signés Pain d’épices, encore une fois, flirteront avec l’esprit du barbecue sans façon, comme l’aérienne barre S’mores de la semaine dernière. Raison de plus d’en profiter plusieurs fois cet été.

PHOTO BERNARD BRAULT, LA PRESSE

Les desserts, signés Pain d’épices, respectent le thème « cuisine d’extérieur », avec cette aérienne barre S’mores, par exemple.

Consultez le site d'Osmo x Marusan
Consultez la page d’Espadon