À Lima, capitale du Pérou, il existe un quartier bohème et coloré nommé Barranco, épicentre de la vie nocturne où l’art urbain est omniprésent. C’est en son honneur qu’a été nommé ce nouveau restaurant de cuisine péruvienne urbaine, situé en plein cœur du Plateau Mont-Royal.

Iris Gagnon-Paradis
Iris Gagnon-Paradis La Presse

Ouvert officiellement depuis le 7 mai, l’établissement est mené par trois jeunes restaurateurs : Fidel M. Vasquez (India Rosa, Liquid Chefs), Renatto Mirando (promoteur montréalais bien connu) et Josué Briones Corcuera.

Ce n’est pas d’hier qu’on sert une cuisine inspirée du Pérou en ces murs : la famille de M. Briones a ouvert en 2004, rue Bélanger, Les deux fours, qui propose un menu hybride de cuisine italienne et péruvienne (dont un poulet rôti à la braise de charbon) et qui a exploité une deuxième adresse rue Saint-Denis pendant cinq ans. A suivi Pio Pio Mtl, rôtisserie péruvienne de M. Briones, dont la durée de vie a été courte, gracieuseté de la pandémie : ouverte en juin 2020, elle a cessé ses activités en mars dernier. Le restaurateur a décidé d’y relancer un nouveau concept, appuyé par ses acolytes, tous péruviens d’origine. « Barranco est un quartier où on trouve beaucoup de cuisine de rue, de restaurants et de bars. On avait envie de proposer une ambiance festive et un menu inspiré de la cuisine de rue péruvienne, mais avec la touche montréalaise, plus raffinée, avec de belles présentations », détaille M. Vasquez.

PHOTO MARTIN CHAMBERLAND, LA PRESSE

Le Camaron, un étagé de pommes de terre causa, avocats, crevettes, sauce carretillera et épinards frits

En attendant de pouvoir déguster un pisco sour ou une bière péruvienne dans la salle à manger complètement réaménagée avec les collages d’Anthony Pecoraro, alias Teetz, et l’œuvre murale colorée des artistes connus sous les noms d’Ina.mart et bernard.lhermitee sur Instagram, la cuisine est déjà en action pour servir des plats à emporter. La cuisine péruvienne, rappelle M. Mirando, est une cuisine de fusion, fruit des nombreux immigrés japonais, chinois ou italiens qui ont élu domicile dans le pays au fil des siècles et qui lui donnent son unicité. Le menu reflète cette caractéristique avec ses petits plats de style tapas, tout aussi photogéniques que succulents. On trouve différents ceviches (dont l’incontournable leche de tigre), des taquitos de chicharron (flanc de porc frit) et divers choix de salchipapas, un plat réconfortant qui combine pommes de terre jaunes importées du Pérou et saucisses Huachana. Le poulet à la brasa, vestige de l’époque du Pio Pio, figure aussi sur ce menu créé par le chef Daniel Silva (Tiradito, Chifa), appuyé en cuisine par Michelangelo Miceli (Industria Pizzeria+Bar). Ouvert tous les jours, commandes en ligne ou sur place, livraison possible.

4552, rue Saint-Denis

> Consultez le site du Barranco