Chaque session, les finissants de l’Institut de tourisme et d’hôtellerie du Québec (ITHQ) en Cuisine et gastronomie doivent créer et cuisiner un menu pour les clients du Restaurant de l’ITHQ et ainsi vivre une expérience qui se rapproche énormément de celle en restaurant.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Évidemment, avec la pandémie, l’institut a dû réajuster le tir. Il a lancé l’automne dernier un menu dégustation à emporter. Pour la session en cours, c’est le chef Stelio Perombelon, enseignant à l’ITHQ depuis deux ans, qui prend la cohorte de 12 finissants sous son aile. « Je suis rendu à une période de ma vie où j’ai envie de transmettre l’expérience et les outils que j’ai accumulés au fil des ans à des jeunes », explique celui qui semble beaucoup apprécier sa nouvelle vie.

Selon lui, il est primordial que les étudiants soient confrontés aux défis que représente le service de nourriture à emporter, une offre que bien des restaurants continueront à offrir, croit-il, même après la pandémie, et qui fait partie de « l’avenir de la restauration ». Il a ainsi réfléchi à la meilleure façon de mettre en valeur l’offre plus haut de gamme et gastronomique du menu dégustation et lance ainsi un nouveau concept de « menu à assembler » à la maison. « Avant, on servait les plats un peu comme une poutine, chauds et emballés, puis le client le mange en arrivant à la maison. Mais tellement de variables peuvent altérer la qualité du plat », note-t-il.

Désormais, le plat principal viendra donc avec ses divers éléments compartimentés, avec la viande dans un sac sous vide à plonger dans l’eau bouillante, par exemple, pour un résultat qui s’approche le plus possible d’une expérience gastronomique au resto. « Le client joue un peu au restaurant ! »

Le menu est offert du mardi au samedi à prix très abordable, soit 37 $ pour la version « Omnivore » (cinq services) ou 35 $ pour le « Végétalien » (quatre services). Attention, les quantités sont limitées. Commandes en ligne et cueillette au Restaurant de l’ITHQ.