Et ils étaient trois… Dès aujourd’hui, l’équipe du Café Pista ouvre officiellement sa troisième adresse rue Masson, dans l’ancien local occupé pendant des années par Quilicot, désormais déménagé quelques coins de rue plus loin.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Une occasion en or pour le fondateur de l’entreprise, Maxime Richard, qui a grandi tout près, et ses partenaires, Julien Charmillot et Alexandre Séguin, car le grand local servira à la fois d’espace boutique – avec café troisième vague en vrac, une rareté –, de café et aussi d’espace de torréfaction, installé dans l’ancien atelier de réparation de vélo, à l’arrière. « Cela fait deux ou trois ans qu’on cherche un local pour torréfier. Ce local, c’était le rêve pour moi ! », lance Maxime, alors que Pista, qui torréfie son café depuis environ un an, a remporté le prix « Le torréfacteur – Révélation de l’année » aux Th3rdWave Awards 2019 (et aussi celui du Nouveau café de l’année pour son adresse du Quartier des spectacles).

Ceci dit, vous ne reconnaîtrez pas du tout l’ancien magasin de vélos en pénétrant dans le joli espace lumineux du Pista. Fidèle à ses habitudes, Maxime, qui est passionné de design, a créé en collaboration avec mpgmb un espace décoré avec goût, où on a vite envie de s’attabler pour une bonne tasse. « Dès le tout début de Pista, notre volonté était de démocratiser le café de troisième vague, avec des baristas-serveurs qui sont aussi là pour éduquer le client sur les différents cafés comme les flatwhite ou les cortados, et aussi de proposer quelque chose d’autre qu’un café fait en bois de grange ! », explique celui qui a entrepris l’aventure de Pista en 2014 en proposant un service de café spécialisé à vélo, où il se promenait d’événement en événement.

  • Au nouveau Pista rue Masson, l’entreprise propose pour la première fois du café troisième vague en vrac, une rareté.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Au nouveau Pista rue Masson, l’entreprise propose pour la première fois du café troisième vague en vrac, une rareté.

  • Cette année, Pista a remporté aux Th3rdWave Awards les prix « Le torréfacteur-Révélation de l’année » et Nouveau café de l’année pour son adresse du Quartier des spectacles.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Cette année, Pista a remporté aux Th3rdWave Awards les prix « Le torréfacteur-Révélation de l’année » et Nouveau café de l’année pour son adresse du Quartier des spectacles.

  • Le trio derrière le Café Pista : Alexandre Séguin, Maxime Richard et Julien Charmillot.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Le trio derrière le Café Pista : Alexandre Séguin, Maxime Richard et Julien Charmillot.

  • Le Café Pista Masson accueille à l’arrière un espace de torréfaction, ainsi que de grandes tables communales.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Le Café Pista Masson accueille à l’arrière un espace de torréfaction, ainsi que de grandes tables communales.

  • Des fenêtres ont été ajoutées sur le côté du local, permettant de faire entrer une jolie lumière.

    PHOTO DAVID BOILY, LA PRESSE

    Des fenêtres ont été ajoutées sur le côté du local, permettant de faire entrer une jolie lumière.

1/5
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Après l’ouverture du premier Pista, rue Beaubien Est, en 2016, puis de celui situé boulevard Saint-Laurent, l’an dernier, le Pista Masson permettra aux associés de mener le projet à son plein potentiel. L’offre à manger – le Pista a été un des premiers cafés à offrir des « avocado toast » et autres délicieux bols déjeuners – sera d’ailleurs entièrement revue au courant des prochains mois afin de proposer un menu qui continue de se démarquer, avec notamment davantage d’options véganes.

Un nouveau café qui deviendra, on n’en doute pas, un nouveau repère pour les caféinomanes sur l’artère commerciale de Masson.

2650, rue Masson

> Consultez la page du Café Pista