(Prague) Un restaurant vietnamien à Prague a interdit d’entrée les clients chinois, sous prétexte de protéger la « santé publique » à la suite de l’épidémie de coronavirus, provoquant une vague de critiques jeudi.

Agence France-Presse

« Pour protéger la santé publique, le restaurant n’acceptera pas temporairement les clients chinois », déclarait une affichette accrochée à la porte de l’établissement, selon une photo publiée sur la page The Prague Geezer sur Facebook.

« Merci de votre compréhension », a ajouté le restaurant sur cette annonce en tchèque, en anglais et en chinois.

Un employé du restaurant joint par l’AFP par téléphone n’a pas voulu expliquer les raisons de cette annonce.

Selon les médias tchèques, l’annonce est restée accrochée seulement pendant quelques heures et aucun client chinois ne s’est présenté pendant ce temps.

La publication sur Facebook a provoqué une avalanche de réactions, principalement critiques envers le restaurant.

« Discrimination, nous sommes des humains, pas des virus. Finissez-en avec les préjugés », a écrit Lin Cheng, un homme originaire de la province chinoise du Zhejiang, vivant à Prague, selon sa page Facebook.

Cinquante-trois personnes en République tchèque ont été examinées pour dépister la présence du coronavirus et tous les tests se sont révélés négatifs.