(New York) Le propriétaire d’un restaurant tendance de New York, le Spotted Pig, va indemniser plusieurs anciennes employées qu’il avait harcelées sexuellement et céder ses parts dans l’établissement.

Agence France-Presse

En décembre 2017, le New York Times avait publié une série de témoignages d’anciennes employées du restaurant qui accusaient Ken Friedman d’avances répétées et de contacts physiques non sollicités.

> Consultez l’article du New York Times : https://www.nytimes.com/2017/12/12/dining/ken-friedman-sexual-harassment.html

L’entrepreneur, propriétaire de plusieurs établissements réputés, avait contesté la description des faits allégués, mais néanmoins présenté ses excuses.

Mardi, la procureure de l’État de New York Letitia James a annoncé qu’un accord était intervenu, sous sa supervision, entre 11 anciennes employées du Spotted Pig et M. Friedman.

Il prévoit le versement de 240 000 dollars de dommages et intérêts, ainsi que de 20 % des bénéfices dégagés par le restaurant sur une période de dix ans, a annoncé la procureure.

Ken Friedman s’est également engagé à ne plus assurer la gestion de l’établissement, situé dans le quartier de Greenwich Village à Manhattan. Il a indiqué au site spécialisé Eater qu’il entendait céder ses parts dans le restaurant.

L’entrepreneur avait constitué avec la cheffe April Bloomfield un groupe comprenant plusieurs établissements, en Californie et à New York.

Après la publication des accusations visant son associé, April Bloomfield a entamé son démantèlement, achevé en 2018.

PHOTO IVANOH DEMERS, ARCHIVES LA PRESSE

L’entrepreneur Ken Friedman avait constitué avec la cheffe April Bloomfield un groupe comprenant plusieurs établissements, en Californie et à New York.

Parmi les investisseurs du Spotted Pig figurait le chef Mario Batali, lui aussi accusé de harcèlement et d’attouchements.

Plusieurs employées du restaurant affirmaient dans le New York Times que M. Batali les aurait harcelées, au vu et au su de M. Friedman.

Mario Batali a été inculpé d’agression sexuelle à Boston, les faits allégués remontant à 2017, dans un restaurant.

Lors de la conférence de presse, Letitia James a indiqué que ses services enquêtaient sur lui et avaient rassemblé de nouveaux éléments durant leurs investigations sur Ken Friedman.