C’est un étrange temps pour souligner un anniversaire, pas de doute, surtout lorsque l’avenir est si incertain. Mais ce n’est pas une pandémie qui empêchera Martin Juneau et son associé depuis les débuts du Pastaga, Louis-Philippe Breton, ainsi que leurs partenaires, le chef Alexandre Loiseau et le directeur de salle Kévin Fromentin, de souligner et célébrer les neuf ans d’existence du restaurant le 9 décembre.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

« On veut quand même essayer de s’amuser pour le neuvième, même si on ne sait pas si on sera là pour le dixième… », indique Juneau, qui s’est lancé dans l’aventure des plats à emporter dès mars, mais qui avoue avoir ressenti un découragement certain depuis la deuxième vague de fermeture des salles. Il a eu la bonne idée de demander à des restaurateurs et commerces du coin de participer à l’élaboration d’un menu spécial pour célébrer malgré tout. « On ne peut pas faire de pop-up au resto, donc on fait un “pop-out” ! », résume-t-il.

Le menu sept services comprendra donc un pain de la boulangerie Automne, les charcuteries maison du Impasto, une pièce du fromage québécois Chèvre à ma manière (fromagerie Hamel), le tartare de poisson-popcorn du Montréal Plaza, une échine de porc BBQ à la sichuanaise de Anita Feng (qui tient actuellement le restaurant éphémère J’ai Feng dans le Cul-Sec) et un dessert du Ratafia, sans oublier les populaires acras de morue du Pastaga ! Ce menu pour deux est accompagné de deux bouteilles importées choisies, soit un champagne (Lasseaux & Fils) et Le Petit Domaine, un rouge nature.

Le tout sera proposé au prix de 220 $ et seulement 50 boîtes seront offertes. Pour réserver la vôtre, il suffit de commander en ligne.

> Consultez le site du Pastaga