(New York) Pour mieux répondre à la demande des consommateurs, le géant de la restauration minute McDonald’s prévoit de lancer sa propre gamme de produits végétariens sous le nom de McPlant, tout en misant sur le poulet et les ventes à emporter.

Agence France-Presse

Le groupe a déjà testé un burger doté d’un steak à base de plantes de la compagnie en démarrage végane Beyond Meat.

Il veut désormais proposer sa propre concoction, fabriquée exclusivement pour McDonald’s, sur certains marchés dès l’année prochaine.

La chaîne de restauration n’a pas précisé si elle renouvellerait son partenariat avec Beyond Meat, indiquant juste qu’elle ferait appel à des fournisseurs tiers comme pour le reste de ses produits.

La gamme McPlant pourrait par la suite s’étendre à des alternatives au poulet, ou à l’œuf et au bacon des sandwichs du petit-déjeuner, a précisé le groupe lors d’une présentation aux investisseurs.

L’enseigne a pris un peu de retard sur ce créneau par rapport à des concurrents comme Burger King, la première grande chaîne à avoir lancé en avril 2019 aux États-Unis une version végétarienne de son emblématique burger Whopper.

McDonald’s compte toujours sur ses produits phares comme le Big Mac, les McCroquettes et les frites, qui représentent encore environ 70 % de son chiffre d’affaires sur ses principaux marchés.

« La demande pour les produits familiers en ces temps incertains étant plus importante que jamais, (McDonald’s) estime que ces classiques de base continueront d’être des moteurs de croissance importants grâce à leur popularité et à leur rentabilité », a souligné le groupe dans un communiqué.

McDonald’s veut quand même procéder à quelques changements, avec par exemple des nouveaux pains pour les burgers et « une approche améliorée » de la cuisson des steaks.

Il veut aussi mettre l’accent sur ses produits à base de poulet, dont la croissance est plus importante que ceux à base de bœuf.

Après le succès de ses croquettes épicées aux États-Unis, McDonald’s prévoit de lancer en 2020 aux États-Unis un sandwich au poulet croustillant.

Pour stimuler les ventes sur l’internet, qui ont déjà beaucoup progressé depuis le début de la pandémie, le groupe va par ailleurs tester une nouvelle plateforme en ligne et un nouveau programme de fidélité.

McDonald’s prévoit aussi de construire des établissements qui ne serviront que des clients au volant et de dédier des lignes à ceux qui auront déjà commandé en ligne.