C’était sans contredit un des brunchs les plus populaires en ville avant que la COVID-19 frappe de plein fouet. Pas de doute, dans les circonstances actuelles, la formule buffet généralement de mise au Renoir, situé dans l’hôtel Sofitel Montréal, est désormais à proscrire.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Pour repenser son fameux brunch tout en restant près de l’expérience autrefois proposée, le chef de l’institution, Olivier Perret, a eu l’idée de proposer un menu quatre services, question de pouvoir goûter à un peu de tout.

Et n’ayez crainte : si vous en ressortirez sans aucun doute repus, les petites portions de chaque service permettent de se rendre au dessert sans trop de mal.

Au programme, on retrouve bien sûr des classiques du brunch, dont les œufs bénédictine, les pancakes aux bleuets ou le bagel au saumon fumé, mais également une section bien tournée de tartines (on a bien aimé celle au thon Yellowfine avec tomates confites et roquette, tout en délicatesse) et des plats principaux qui nous amènent plutôt du côté du lunch, avec le filet de dorade royale ou le contre-filet de bœuf avec son délicieux gratin dauphinois.

Au dessert, on se laisse tenter par les créations du nouveau chef pâtissier Clément Tilly, qui a ravi les dents sucrées autour de la table avec son pavlova aux bleuets. On accompagne le tout d’un mimosa, idéalement sur la jolie terrasse urbaine par temps clément.

Prix : 62 $ pour le menu quatre services, servi tous les dimanches

Consultez le site du Renoir