Malgré la pandémie, les nouveaux projets de restaurant continuent à voir le jour un peu partout. Un des derniers en liste est le Gabrielle, espace évolutif installé dans le Vieux-Montréal, près du square Victoria, qui se veut à la fois café le matin, bistro le midi et restaurant gastronomique le soir, avec en prime un espace épicerie pour faire le plein de produits fins et frais.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Derrière cet établissement campé dans un bel écrin lumineux où pendent de jolis luminaires se trouve Sabrina Kale (Bar Le Confessionnal, Scarlet), appuyée par Anne-Catherine Labbé en salle, et en cuisine par les chefs Samuel Sauvé Lamothe (Laurie Raphaël Montréal, Radicelle) et Alexis Yale Soulière (Hoogan et Beaufort).

S’ils travaillent en étroite collaboration, les deux chefs ont chacun leur terrain de jeu ; le premier s’occupe du menu de jour, tout en fraîcheur, avec des sandwichs maison et des plats du jour, alors que le deuxième, un autodidacte, exprime toute sa créativité dans le menu offert en soirée, rassemblant une ribambelle de petits plats soignés offrant parfois des alliages étonnants (celui de pétoncle fumé servi avec salsifis en escabèche, sauce aux framboises et tapenade d’olives a ravi la tablée) et faisant la belle part aux produits de saison locaux.

Les pâtes fraîches maison, une de ses spécialités, sont particulièrement savoureuses. Seul souhait, celui de voir une carte des vins un peu plus fignolée pour mieux s’accorder avec les savoureux plats à la carte.

644, rue Notre-Dame Ouest, Montréal

> Consultez la page Instagram du Gabrielle