Une nouvelle buvette s’est installée rue Jarry, au printemps. Obligée de fonctionner en mode « à emporter » pendant plusieurs mois, Lundis au soleil a rouvert à la mi-juillet, faisant terrasse comble depuis un mois et demi.

Ève Dumas Ève Dumas
La Presse

Villeray a vite adopté le lumineux resto tout vitré, qui nous abreuve en vins naturels revigorants et propose une cuisine fraîche et saisonnière. La salle à manger, plutôt vaste et aérée, est également ouverte, prête à prendre le relais une fois les journées fraîches bien installées.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LAPRESSE

Les copropriétaires de Lundis au soleil : Charles Thibault, Karina Tétrault et Olivier Martinez

C’est un trio d’anciens employés de la Buvette Chez Simone, Olivier Martinez, Karina Tétrault et Charles Thibault, qui est à l’origine de cette adresse chouchoute. Ils lui ont donné un nom « léger, heureux et festif ». Mais ne vous pointez pas au restaurant un lundi. L’équipe sera en congé… au soleil.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LAPRESSE

Le chef Frédéric Bourgault (Buvette, Café Parvis, Furco) nous y restaure « à l’européenne », avec des plats de saison.

Le chef Frédéric Bourgault (Buvette, Café Parvis, Furco) nous y restaure « à l’européenne », c’est-à-dire simplement, avec les produits de nos artisans, mis en valeur sans acharnement. Il y avait, par exemple, un exquis « ragoût » de maïs avec crème fraîche et peau de porc soufflée (façon chicharrón, ces « chips » mexicains), un poisson poêlé avec de petits légumes d’été, un beau quartier de laitue romaine dressé de manière royale. Tout fait envie sur le court menu du soir, que ce soit pour prendre une bouchée et un verre de blanc ou pour composer un souper en plusieurs services.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LAPRESSE

Un exemple de plats au menu : un « ragoût » de maïs avec crème fraîche et peau de porc soufflée, façon chicharrón

Le jour (entre 11 h et 16 h), c’est plus resserré encore, avec assiette composée, sandwiches et salades, mais il y a de quoi se faire un très joli lunch. Et que dire des prix ? Le plat du soir le plus cher est à 12 $, taxes incluses !

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LAPRESSE

Lundis au soleil propose une courte carte à l’heure du lunch, un menu à l’ardoise composé de plusieurs petits plats le soir, et une carte de vins naturels revigorants.

Lorsqu’on mange de manière si abordable, on a un petit supplément de budget pour le vin, peut-être ? Ce n’est pas que les bouteilles soient chères ici — de 37 à 71 $ sur une carte récente —, mais ça donne un peu de marge pour se gâter de temps en temps, surtout qu’on voudra revenir souvent !

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LAPRESSE

La jolie salle lumineuse de Lundis au soleil

801, rue Jarry Est, Montréal

> Consultez le site web de la buvette