Il est connu pour faire rayonner la culture caribéenne et haïtienne, lui qui est issu de sa diaspora. Après avoir régalé des centaines de clients au très populaire Agrikol, restaurant lancé en 2016 par Régine Chassagne et Win Butler d’Arcade Fire, le chef Paul Toussaint a annoncé à la fin du mois de juin qu’il quittait l’aventure pour se consacrer à son nouveau projet.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Il est connu pour faire rayonner la culture caribéenne et haïtienne, lui qui est issu de sa diaspora. Après avoir régalé des centaines de clients au très populaire Agrikol, restaurant lancé en 2016 par Régine Chassagne et Win Butler d’Arcade Fire, le chef Paul Toussaint a annoncé à la fin du mois de juin qu’il quittait l’aventure pour se consacrer à son nouveau projet.

Voilà qu’il a enfin dévoilé l’identité de son futur restaurant, nommé Kamúy. L’établissement, où l’on souhaite faire rayonner la culture des Caraïbes à travers la bouffe, la musique et les arts, ouvrira ses portes le 8 août, en plein cœur du Quartier des spectacles.

Et ce n’est pas un euphémisme : le Kamúy ouvrira dans l’emplacement occupé autrefois par la Taverne F, qui a quitté les lieux au début de l’année.

Voisin de la Brasserie T !, ce local donne directement sur la place des Festivals et profite d’une situation géographique avantageuse, particulièrement durant la saison des festivals.

Joint par téléphone, le sympathique chef, qui dit avoir été pressenti par la Ville de Montréal, propriétaire de l’édifice, pour y implanter un nouveau projet, ne cachait pas son enthousiasme.

« Je désirais avoir mon propre restaurant, un espace où amener mon expérience à moi, ma culture, exprimer ma créativité en dehors de la cuisine traditionnelle haïtienne. Kamúy, ce sera les Caraïbes au complet, de la fusion, dans des assiettes travaillées, avec un côté gourmet. »

Le menu mettra en vedette des ingrédients d’ici et d’ailleurs dans des plats comme du poulet jerk, des tamales, beaucoup d’assiettes à base de maïs, des caris, dans une ambiance festive.

« On va amener la couleur, la folie dans le Quartier des spectacles ! », s’exclame le chef, qui a rassemblé toute une équipe autour de lui : le directeur artistique Oski, qui fera office d’artiste résident, l’architecte-designer d’origine haïtienne Sophie Buteau et, comme directrice de salle, Audrey Lemay (Montréal Plaza).

1485, rue Jeanne-Mance, Montréal

Consultez la page Instagram du Kamúy