Ils sont nombreux, par les temps qui courent, les établissements gourmands qui réinventent leur offre afin de s’adapter aux nouvelles circonstances — distanciation physique, capacité moindre, menu à emporter. Certains vont même jusqu’à se créer une toute nouvelle identité. C’est le cas du chouette Chardo — resto bar & vin, à Bromont, qui migre pour un certain temps vers un nouveau concept de « cantine sauvage » appelé Outarde Jaune.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Au concept plus raffiné de bar à vin nature et petits plats de saison, l’équipe en place (les copropriétaires Amélie Dubé-Ringuet et Anthony Mesko) substitue un projet de casse-croûte de quartier, avec des plats qu’on peut emporter ou manger sur place, avec commande au comptoir seulement.

Connaissant le côté funky et original de l’équipe, on n’est pas étonnée d’apprendre que le menu s’amusera à réinventer et à repenser les classiques de cantine, avec, à l’honneur, des produits sauvages et locaux. Pensez guédille au boudin, escargot popcorn, acra de brochet ou dumplings au lapin.

Évidemment, le beau choix de vins nature et de bières locales, lui, sera toujours au rendez-vous. Et le Chardo, nous promet-on, sortira de son hibernation dès que les circonstances le permettront. Ouvert dès maintenant du mercredi au dimanche pour le dîner et le souper.

606, rue Shefford, Bromont

> Consultez la page Facebook du restaurant