Après le Cadet, que les copropriétaires du Bouillon Bilk, Mélanie Blanchette et le chef François Nadon, ont ouvert pour leurs clients pressés du centre-ville, l’idée d’un nouveau projet s’est peu à peu imposée.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Les restaurateurs recevaient en effet énormément de demandes pour accueillir des groupes… sans pouvoir les accueillir.

« On a constaté la demande, et on savait qu’on pourrait y répondre pour vrai si on s’en donnait les moyens », résume Mélanie Blanchette, qui a été finaliste dans la catégorie Service en salle au plus récent gala Les Lauriers.

Le chef avait, semble-t-il, déjà l’œil sur un local qui a connu ses heures de gloire dans le Vieux-Montréal : celui du Local, qui a fermé ses portes il y a quelques mois. Une occasion s’est finalement présentée et le tandem a décidé de se lancer dans ce nouveau projet d’envergure.

« Le building extérieur est tellement beau, on sent que l’espace a été bien réfléchi, même s’il est un peu désuet et a besoin d’amour », remarque Mme Blanchette, ajoutant que deux grandes salles fermées permettront d’accueillir les grands groupes. Pour remettre le local au goût du jour, les restaurateurs font affaire avec la firme de design Clairoux, qui a notamment créé le superbe espace du Perles et Paddock.

À table, on pourra déguster de beaux classiques en formule d’inspiration brasserie. La cuisine misera ici aussi sur des produits locaux provenant de producteurs avec qui les restaurateurs ont établi une solide relation au fil des ans et sur une belle recherche dans la carte des vins.

Déjà hâte de l’essayer ? L’endroit, dont le nom est encore gardé secret, devrait ouvrir, avec un peu de chance, au mois de novembre… Peut-être juste à temps pour réserver votre prochain party de Noël !