Source ID:119f442d90c43d27a947c4fb4724536e; App Source:StoryBuilder

Le meilleur sandwich de Montréal

Trouver un bon sandwich à Montréal n'est pas... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE)

Agrandir

Trouver un bon sandwich à Montréal n'est pas difficile...

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Nous avons parcouru la ville pour déguster les 15 meilleurs sandwichs de nos lecteurs. Avec deux juges, Émilie Gauthier et Maxime Gagné, nous avons croqué dans toutes sortes de pains, analysé charcuteries et sauces pour dresser un palmarès... et choisir un grand gagnant !

Notre gagnant : la Sandwicherie Sue

Ce n'est plus un secret que les sandwichs de la Sandwicherie Sue, située dans Rosemont, sont parmi les meilleurs en ville. À midi, les gens font souvent la queue de longues minutes pour déguster un banh mi gourmet. Bonne nouvelle pour les amateurs, une deuxième succursale ouvrira bientôt sur le Plateau Mont-Royal.

Ce qui fait la différence entre les sandwichs de la Sandwicherie Sue et ceux des autres, c'est leur fraîcheur. Chaque banh mi y est préparé sur commande. Même les viandes sont grillées un sandwich à la fois.

Des sandwichs de la Sandwicherie Sue... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 2.0

Agrandir

Des sandwichs de la Sandwicherie Sue

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

« Un sandwich ne goûtera pas la même chose s'il a été fait le matin et réfrigéré quelques heures », explique Luis Léon, l'un des propriétaires de la sandwicherie. « C'est comme les sushis. S'ils sont frais ou réfrigérés, ça change tout », précise sa partenaire, Susan Lo.

Que ce soit le banh mi au poulet, au porc ou au boeuf, les viandes sont toutes tendres et parfumées. Il y a aussi les versions végétariennes à base de champignons shiitakes, d'aubergines ou de tofu. Chaque sandwich est garni de carottes et de daïkons marinés, de concombres, de coriandre et d'aïoli maison.

Susan et Luis auraient bien voulu fabriquer leurs pains sur place, mais trois semaines avant l'ouverture du restaurant, ils ont dû se résigner. La boîte électrique du local était incapable de supporter le four à pain.

Un sandwich de la Sandwicherie Sue en préparation... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 3.0

Agrandir

Un sandwich de la Sandwicherie Sue en préparation

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

« On avait testé tellement de recettes que notre cuisine était couverte d'une mince couche de farine ! », se rappelle Susan en riant.

Le couple s'est mis à parcourir des dizaines de boulangeries pour trouver la miche parfaite. Chaque pain a été coupé, scruté, garni, dégusté.

Le choix de Susan, de parents chinois nés au Cambodge, et de Luis, d'origine péruvienne, s'est finalement arrêté sur une boulangerie tunisienne de leur quartier.

Bientôt une deuxième adresse

Il y a cinq ans, Luis Léon n'avait encore jamais goûté à un sandwich vietnamien. En route vers un rendez-vous, Susan s'est mis en tête d'initier son copain à ce repas rapide.

Luis Léon et Susan Lo, propriétaires de la Sandwicherie... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 4.0

Agrandir

Luis Léon et Susan Lo, propriétaires de la Sandwicherie Sue

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

« Pour moi, un sandwich, c'était fait de jambon, de tomates, de laitue et de mayo. J'ai eu une révélation ce jour-là ! », raconte Luis.

À cette époque, Susan et Luis avaient envie de se lancer en affaires. Ils avaient entre autres flirté avec l'idée de devenir distributeurs de fleurs et n'avaient jamais vraiment réfléchi à la restauration. Puis, ce banh mi dégusté sur le pouce a changé le cours des choses.

Depuis l'ouverture de leur commerce, il y a trois ans, le menu s'est quelque peu allongé. On compte un peu plus de sandwichs, des rouleaux, des brochettes et des salades fraîches et croquantes.

Susan Lo, de la Sandwicherie Sue, au travail... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 5.0

Agrandir

Susan Lo, de la Sandwicherie Sue, au travail

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

Signe que les affaires roulent bien, le tandem ouvrira bientôt une deuxième adresse, avenue Duluth. Comme l'Épicerie Sue sera plus grande que la sandwicherie, il y aura un peu plus de places assises. Et un coin épicerie sera aussi aménagé. Mais le menu sera plus court puisqu'un règlement interdit la cuisine sur le gril dans le local.

Comme à la Sandwicherie près du parc Molson, Susan et Luis espèrent que leurs clients viendront à l'Épicerie pour commander des sandwichs à emporter. Il faut dire que leur nouveau voisin est tout indiqué pour les pique-niques. Le nouveau restaurant sera tout juste à côté du grand parc La Fontaine.

Sandwicherie Sue

Après deux journées à parcourir les quartiers et les chantiers de Montréal, c'est dans ce petit comptoir-restaurant que nous avons fait le dernier arrêt de notre odyssée. Le généreux sandwich au porc char-siu (au cinq-épices) aurait pu être désavantagé parce que les juges avaient l'estomac particulièrement rempli à ce stade de la journée. Et pourtant ! Ils ont été ravis par ce qui leur a été servi. Ils ont aimé la fraîcheur du pain baguette, l'assaisonnement et la texture de la viande ainsi que les légumes marinés - des carottes et des daïkons - croquants à souhait.

Un sandwich de la Sandwicherie Sue en préparation... (PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE) - image 6.0

Agrandir

Un sandwich de la Sandwicherie Sue en préparation

PHOTO ALAIN ROBERGE, LA PRESSE

« Ce sandwich mérite une note presque parfaite », a lancé Émilie Gauthier, une de nos juges. 

Sandwich au porc char-siu, 7,75 $

2660, rue Beaubien Est 

Méthodologie

Notre quête du meilleur sandwich du Grand Montréal s'est déroulée en deux temps. Nous avons d'abord fait un appel à tous auprès de nos lecteurs qui ont été nombreux à nous envoyer leurs suggestions. Les juges et notre journaliste ont ensuite visité les 15 lieux le plus souvent cités, en deux journées. Dans chaque restaurant, ils ont demandé au serveur ou à la serveuse de leur proposer leur meilleur sandwich, sans mentionner qu'ils étaient des représentants de La Presse. Ils ont jugé les sandwichs sur place selon six critères : l'apparence, le pain, les condiments, la protéine, les légumes et, bien entendu, le goût de l'ensemble.

Qui sont les juges ?

Nos juges Émilie Gauthier et Maxime Gagné ont... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 7.0

Agrandir

Nos juges Émilie Gauthier et Maxime Gagné ont pris leur travail au sérieux.

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Maxime Gagné

Maxime Gagné enseigne la cuisine à l'École des métiers de la restauration et du tourisme de Montréal depuis sept ans. Il a participé à des livres de cuisine comme La boucherie, signé Louis-François Marcotte. Il a aussi agi à titre de consultant pour l'ouverture des restaurants Westley, à Sherbrooke, et La Tablée des pionniers, à Saint-Faustin-Lac-Carré. Depuis quelques années, Maxime et ses élèves à l'École des métiers de la restauration préparent entre 6000 et 8000 sandwichs pour les participants et les bénévoles du Grand Défi Pierre Lavoie.

Émilie Gauthier

Émilie Gauthier a longtemps travaillé comme maquilleuse dans le monde du cinéma. En 2012, elle s'est lancée dans l'aventure des camions de cuisine de rue avec La Mangeoire, qui se spécialisait dans la préparation de sandwichs gourmands. Le camion a roulé seulement un an, mais Émilie a lancé le blogue Mes petites révolutions et le livre Révolution sandwichs, l'année suivante. Son blogue a d'ailleurs remporté la médaille d'argent aux Taste Awards dans la catégorie « Meilleur blogue francophone », l'année dernière.

Les finalistes

Tous les sandwichs proposés par nos lecteurs étaient franchement bons, mais les juges Émilie Gauthier et Maxime Gagné sont quand même arrivés à dresser un palmarès des finalistes. Le voici.

Olive + Gourmando

Le sandwich cubain d'Olive + Gourmando... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 8.0

Agrandir

Le sandwich cubain d'Olive + Gourmando

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Le sandwich cubain servi ici a été l'un des préférés d'Émilie. Elle a trouvé que le fromage fondant et la mayonnaise épicée apportaient un aspect gourmet à son repas. Maxime, plus nuancé, a jugé que la viande se perdait entre le fromage et la sauce. Il a aussi trouvé l'ensemble un peu trop gras à son goût. Quoi qu'il en soit, les deux juges ont donné une mention spéciale au pain préparé sur place. 

Sandwich cubain, 14,95 $

Une journée fort occupée chez Olive + Gourmando... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 9.0

Agrandir

Une journée fort occupée chez Olive + Gourmando

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

351, rue Saint-Paul Ouest

https://oliveetgourmando.com/

« C'est bon, c'est gourmand, c'est texturé et c'est facile à manger. » - Maxime Gagné 

Dépanneur Le Pick-Up

Le sandwich au porc effiloché du Pick-Up... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 10.0

Agrandir

Le sandwich au porc effiloché du Pick-Up

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Ce sandwich au porc effiloché donne l'eau à la bouche. C'est que le pain portugais grillé est rempli de viande assaisonnée à la sauce barbecue. Il est aussi garni de salade de chou croquante, d'un cornichon, d'un peu de mayonnaise et de petits morceaux de jalapenos. « La mayonnaise n'est pas toujours nécessaire dans ce genre de sandwich, mais ici, elle apporte une belle rondeur. En fait, j'ai trouvé qu'il y avait une parfaite quantité de chaque ingrédient. C'était bien balancé et délicieux », a dit Maxime. 

Sandwich au porc effiloché, 9,50 $

Dépanneur Le Pick-Up... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 11.0

Agrandir

Dépanneur Le Pick-Up

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

7032, rue Waverly 

http://www.depanneurlepickup.com/

« C'est un sandwich qui donne l'eau à la bouche. Il est rempli de viande juteuse. » - Émilie Gauthier 

Automne Boulangerie

Le sandwich à la viande d'Automne Boulangerie... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 12.0

Agrandir

Le sandwich à la viande d'Automne Boulangerie

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Il va de soi que les juges avaient des attentes élevées concernant le pain qui leur serait servi dans une boulangerie. Verdict ? Ils n'ont pas du tout été déçus ! La ciabatta, garnie de charcuteries, était croustillante à l'extérieur et aérienne à l'intérieur. Émilie et Maxime ont beaucoup aimé la présence d'oignons marinés dans le sandwich, qui apportaient une touche sucrée et une pointe d'acidité. Tous deux adeptes de laitue Boston, ils ont apprécié la belle feuille de verdure croquante. 

Sandwich à la viande, 6,25 $

Automne Boulangerie... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 13.0

Agrandir

Automne Boulangerie

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

6500, avenue Christophe-Colomb

https://www.automneboulangerie.com

« Le pain de ce sandwich est absolument fantastique. » - Maxime Gagné

Café Clarke

Le sandwich au poulet pané du Café Clarke... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 14.0

Agrandir

Le sandwich au poulet pané du Café Clarke

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Dans la catégorie des sandwichs italiens, très populaires auprès des lecteurs de La Presse, celui du Café Clarke s'est illustré. Ici, chaque sandwich est accompagné de tomates, de fromage, de laitue et d'un choix de deux condiments comme des tomates séchées, des poivrons marinés, des cornichons ou des olives noires. Nous avons choisi des aubergines marinées et des piments forts pour garnir notre miche au poulet pané. La qualité du pain, avec sa croûte mince mais croustillante et sa mie moelleuse, ainsi que la fraîcheur de l'ensemble des ingrédients ont conquis les juges. 

Poulet pané, 9,50 $

Café Clarke... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 15.0

Agrandir

Café Clarke

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

2483, rue Centre 

https://www.instagram.com/clarkecafe/

« Bravo, Clarke ! Quel bon sandwich ! Juste à l'apparence, je savais qu'il serait bon ! » - Émilie Gauthier 

La Panthère verte

Le sandwich traditionnel de La Panthère verte... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 16.0

Agrandir

Le sandwich traditionnel de La Panthère verte

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

Émilie Gauthier l'admet d'entrée de jeu en voyant son sandwich « traditionnel » de La Panthère verte : elle n'est pas une adepte des pitas. Elle a tout de même aimé la combinaison du pain plat avec la salade de chou crémeuse, le germe de trèfle et les falafels. « Les falafels sont parfaits. Ils sont savoureux, parfaitement crémeux et croustillants », a-t-elle noté. Émilie et Maxime ont toutefois jugé que leur repas manquait d'acidité. Il est à noter que lorsqu'on commande le sandwich traditionnel, on peut demander qu'un cornichon à l'aneth, coupé en petits cubes, soit ajouté à la salade de chou. Visiblement, c'est un incontournable !

Sandwich traditionnel, 7,95 $

La Panthère verte... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 17.0

Agrandir

La Panthère verte

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

160, rue Saint-Viateur Est 

https://lapanthereverte.com

 « La salade est bonne, mais elle n'est pas bien balancée à mon goût. Un cornichon aurait fait toute la différence. » - Émilie Gauthier 

Torteria Lupita

Le sandwich chilanga banda de la Torteria Lupita... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 18.0

Agrandir

Le sandwich chilanga banda de la Torteria Lupita

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

À première vue, les deux juges ont trouvé le sandwich chilanga banda coloré, généreux et particulièrement appétissant. Ils ont aussi été enchantés par le petit pain rond, aplati sur le gril, qui avait une texture agréablement élastique. Celui-ci était garni de poulet recouvert d'une fine panure épicée, de guacamole, de tomates et de laitue fraîche. « On dirait que plus tu avances, plus il y a de saveurs », s'est exclamé Maxime. Seul petit hic, les deux testeurs ont relevé que le guacamole manquait un peu d'assaisonnement. 

Sandwich chilanga banda, 12,25 $

Torteria Lupita... (PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE) - image 19.0

Agrandir

Torteria Lupita

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, LA PRESSE

4601, rue Notre-Dame Ouest 

http://www.torterialupita.com/

« Je ne suis pas un amateur de bière, mais il me semble que je prendrais une Corona avec un peu de lime avec ce sandwich. » - Maxime Gagné 

Capitaine Sandwich

Ici, le sandwich halloumi a gagné des points pour son originalité. Le pain un peu sucré et aplati contenait du chou rouge mariné, du halloumi grillé, de la coriandre et de la menthe. C'est une recette simple qui ne ressemble à rien ! « C'est très bon, c'est très frais, mais rien n'est fait maison. C'est juste un assemblage d'ingrédients », a toutefois relevé Maxime. Malgré tout, il considère que le sandwich halloumi est une bonne option végétarienne. 

Sandwich halloumi, 7,39 $

60, avenue Duluth Est 

http://capitainesandwich.com/

« Le halloumi, une fois grillé, ça devient caoutchouteux. Par contre, je dois dire que dans ce sandwich, j'ai été agréablement surprise. » - Émilie Gauthier 

La Bête à pain 

« C'est un jambon-beurre qui est très bien fait, mais pour moi, ce n'est pas le meilleur sandwich en ville », a déclaré Maxime Gagné au terme de la dégustation. Le pain était archi-frais, il était nappé d'une bonne dose de beurre, il était garni de jambon de qualité et il cachait un cornichon croquant et acide. Mais... il y a un « mais ». Même si le sandwich était bon, les deux juges ont estimé qu'il était un peu simple pour se retrouver à la tête de notre palmarès. 

Sandwich jambon-beurre, 9,55 $

195, rue Young 

https://www.labeteapain.com/

« C'est le meilleur jambon-beurre que j'ai mangé de ma vie. » - Émilie Gauthier 

Wilensky

Ici, les deux juges ne sont pas arrivés à un consensus. Maxime Gagné a beaucoup aimé le petit sandwich de salami et de « baloney » servi dans un pain rond aplati. Celui-ci était nappé de moutarde jaune, et nous avons choisi d'y ajouter une tranche de fromage. « C'est classique, c'est simple », a dit Maxime. Émilie a justement trouvé ce sandwich trop simple, et elle n'a pas particulièrement aimé les charcuteries, qui lui donnaient l'impression d'être « chimiques ». « C'est satisfaisant, mais ce n'est pas transcendant », a-t-elle déclaré. 

Sandwich avec cheddar, 4,61 $

34, avenue Fairmount Ouest 

http://top2000.ca/wilenskys/index.htm

« Ça ressemble aux sandwichs que je me faisais quand j'avais 11 ans. C'est un pain à hamburger avec des viandes froides, écrasé dans une poêle. » - Émilie Gauthier 

Café Milano 

Ce sandwich italien à la saucisse a des allures de repas préparé à la maison. Le pain, un peu rôti, laisse vraiment la vedette aux autres ingrédients. Par contre, Maxime Gagné l'a trouvé un peu sec pour son palais. Il ne contient ni mayonnaise ni moutarde. C'est plutôt le jus de cuisson de la délicieuse saucisse qui sert de sauce. Il est aussi garni de laitue iceberg, de tomates, d'aubergines marinées, de poivrons verts et d'oignons grillés. Les deux juges ont beaucoup aimé la présence de la laitue croquante et des aubergines marinées, qui apportaient une touche de fraîcheur et d'acidité à l'ensemble des ingrédients. 

Sandwich à la saucisse italienne, 10,50 $

5188, rue Jarry Est

http://www.cafemilano.ca/fr/

« Dans l'ensemble, c'est un très bon sandwich, mais ça reste très simple. » - Émilie Gauthier

Caffè Italia

Les juges ont beaucoup aimé l'apparence de ce sandwich et le goût des viandes froides. Ils ont aussi offert une mention spéciale à la tomate savoureuse. En revanche, le pain n'a pas épaté Maxime et Émilie. Cette dernière a trouvé que son sandwich aurait pu être plus relevé et moins sec. Il gagnerait en saveurs et en texture avec un soupçon de mayonnaise, de pesto ou d'huile aromatisée, a-t-elle souligné.

Sandwich aux charcuteries mélangées, 6,75 $

6840, boulevard Saint-Laurent

https://www.facebook.com/pages/category/Coffee-Shop/Caff%C3%A8-Italia-118310588213770/

« C'est un bon sandwich italien, mais ce n'est pas grandiose. » - Maxime Gagné 

Caffè Farina

Dès la première bouchée de leur sandwich steak et capicollo, les deux juges ont eu l'impression qu'on venait de leur servir un pain congelé et réchauffé. Ils ont trouvé la miche bonne au goût, mais auraient préféré un pain plus frais. Les deux experts ont noté que le goût du capicollo volait la vedette aux autres ingrédients et que le sandwich contenait un peu trop de laitue iceberg. Au bout du compte, ils ont trouvé ce sandwich bon, mais loin d'être parfait. 

Sandwich steak capicollo, 14 $

3422, rue Notre-Dame Ouest 

https://www.facebook.com/caffefarina/

« C'est le capicollo qui apporte tout le goût à ce sandwich. » - Émilie Gauthier 

Café Santropol

À la suggestion de notre serveuse, nous avons opté pour l'Aurore boréale. Celui-ci est garni de fromage à la crème aux olives, aux poivrons rouges et aux noix de Grenoble rôtis. Autant Émilie que Maxime ont apprécié la présence des noix, mais ils ont eu de la difficulté à déceler des poivrons dans leur portion. Ils ont aussi trouvé les tranches de pain brun maison un peu trop épaisses. Conscients que les sandwichs au fromage à la crème du Santropol font le bonheur de nombreux clients depuis plusieurs dizaines d'années, les deux juges n'ont pas osé être trop sévères. Par contre, ni l'un ni l'autre n'en a raffolé. 

Sandwich Aurore boréale, 10 $

3990, rue Saint-Urbain 

http://santropol.com/?lang=fr

« Ça représente le premier visage de la bouffe santé et végétarienne, mais on dirait qu'ils n'ont pas évolué. » - Émilie Gauthier 

Coco Rico

À la base, Coco Rico est une rôtisserie portugaise. Pour les sandwichs, on ne se complique pas la vie. On coupe grossièrement le poulet encore chaud et on le sert dans un pain portugais frais du jour. « C'est l'expression la plus simple du poulet portugais », a commenté Maxime. Émilie, pour sa part, a été un peu agacée par l'assaisonnement de la viande, qui goûtait trop le paprika. En fin de compte, les juges ont trouvé le sandwich un peu simple pour être à la tête du palmarès. 

Sandwich au poulet, 5,95 $

3907, boulevard Saint-Laurent 

« Si tu aimes le poulet portugais, c'est ce qu'on sert ici. » - Maxime Gagné 

Des sandwichs... ailleurs qu'à Montréal

Vous n'habitez pas Montréal ? Ces trois adresses ont été nommées à plusieurs reprises par nos lecteurs. Si vous passez dans le coin, faites-y un court arrêt si vous avez envie d'un bon sandwich.

Le pain dans les voiles

Il y a quelques années, la baguette de la boulangerie Le pain dans les voiles s'est illustrée dans un concours organisé par La Presse. Voilà que le nom de cet établissement revient comme étant l'un des endroits qui servent les meilleurs sandwichs, selon nos lecteurs. Selon Julie Rouisse, il n'y a pas de doute : c'est celui aux légumes grillés qui est LE meilleur. « Avec le pain aux olives, les légumes grillés et le fromage de chèvre, c'est un vrai délice et c'est toujours frais du jour ! Réchauffé en plus, c'est un incontournable ! », déclare-t-elle.

Mont-Saint-Hilaire : 250, rue Saint-Georges

Saint-Bruno-de-Montarville : 40, boulevard Clairevue Ouest

Montréal : 357, rue de Castelnau Est

http://lepaindanslesvoiles.com/

Chez Edgar

L'été, les cyclistes sont nombreux à s'arrêter à cette petite adresse de Gatineau pour prendre un sandwich à emporter ou à déguster sur place. La propriétaire, Marysol Foucault, fait pousser une partie des légumes qu'elle utilise pour son menu. La carte change souvent, mais selon notre lecteur Bruno Desjardins, les sandwichs sont toujours bons. « C'est difficile de choisir le meilleur puisque le menu change constamment. Par contre, je me souviens du sandwich au peameal [bacon]. Il était vraiment débile. »

Gatineau : 60, rue Bégin

https://chezedgar.ca/

Fromagerie Tradition

Ce n'est pas compliqué : tous les lecteurs qui ont cité la Fromagerie Tradition, à McMasterville, ont souligné le goût délicieux de la sauce utilisée dans les sandwichs. Cette sauce, c'est en fait une mayonnaise aromatisée aux tomates séchées et aux herbes. « Mon préféré est celui au boeuf et fromage suisse sur pain baguette blanc. À prendre avec le fromage en crotte », recommande Mario Morin.

McMasterville : 171, boulevard Laurier

https://www.fromagerietradition.ca/




Les plus populaires : Gourmand

Tous les plus populaires de la section Gourmand
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer