Depuis l’ouverture du Chien rose en 2012, la chef propriétaire, Mitche D., a dû affronter plusieurs malchances, dont deux dégâts d’eau majeurs qui l’ont forcée à entièrement refaire l’intérieur du restaurant.

Iris Gagnon-Paradis Iris Gagnon-Paradis
La Presse

Début 2018, elle a décidé de changer la vocation de son établissement, situé à Ahuntsic, pour en faire Le Lucie, mettant de l’avant une cuisine de marché.

Mais voilà que la chef se voit contrainte de mettre la clé sous la porte : le propriétaire de l’immeuble, qui a mis fin à son bail, a vendu, et le nouvel acheteur a décidé d’exploiter le restaurant lui-même.

Celle qui se dit « complètement à terre » veut néanmoins accueillir comme il se doit sa fidèle clientèle jusqu’à la fermeture, annoncée le 1er juin.

Le menu thématique du mois de mai, « Heureux d’un printemps », rend hommage avec humour à la musique québécoise, avec des plats comme « Ce soir l’amour est dans tes œufs par Homartine St -Clair » ou « Bye bye mon cowboy par Mitsoupe » !

234, rue Fleury Ouest, Montréal

https://www.facebook.com/restaurantlelucie