Source ID:; App Source:

Coups de coeur 2008 restaurants

La cuisine de chez Laurie Raphaël... (Photo: Rémi LEmée, La Presse)

Agrandir

La cuisine de chez Laurie Raphaël

Photo: Rémi LEmée, La Presse

Dossiers >

Rétrospective 2008

Actualité

Rétrospective 2008

Consultez les articles et admirez les images qui ont marqué l'année 2008 »

Sur le même thème

Robert Beauchemin
La Presse

Plusieurs diront que 2008 n'a pas été un grand cru, côté restos. Oui, il y a bien eu de spectaculaires ouvertures, des trouvailles et des architectures qui ont marqué l'esthétique urbaine. Ouvrir un restaurant est une périlleuse entreprise. Pour tenir une bonne maison (pas une grande maison) cela demande à la fois de l'expérience et un dévouement total. Seuls ceux qui s'engagent sérieusement y parviennent. Et encore. Voici nos coups de coeur pour cette année un peu laborieuse dans le milieu professionnel des restos, une année qui a vu des maisons prestigieuses fermer leurs portes, mais qui, au demeurant, a aussi permis à de nouvelles adresse de s'affirmer avec vigueur. Nous sommes témoins d'un renouvellement, malgré tout. Il y a espoir. Surtout que nos choix reflètent un sérieux de tous les instants, des restaurants de «vision» qui n'ont pas eu peur de repousser les limites et même de tordre le cou à quelques vieilles habitudes, et de montrer à quel point la restauration a encore la capacité de se régénérer même par temps difficile.

 

Laurie Raphaël

Le nouveau restaurant de Daniel Vézina de Québec, installé au centre-ville de Montréal a tout pour plaire: cuisine d'exception, ambiance moderniste et futuriste. C'est aussi un lieu où l'on expérimente avec les nouvelles tendances et quelques exploits techniques. Le résultat: des saveurs nettes, tranchantes, des associations de parfums précises et radieuses. Malgré un départ un peu cahoteux et le service parfois hautain de la brigade, on sent ici un sérieux de tous les instants.

2050, rue Mansfield 514-985-6072 www.laurieraphael.com

L'Inconnu

La séduction par l'élégance, l'efficacité d'une cuisine moderne entre une sorte de gastronomie actualisée mais pointue et des classiques décontractés, ce beau resto de quartier se la joue chic et relax. Et ces qualités sont toujours des best-sellers en ce qui nous concerne.

3807, rue Saint-André 514-527-0880 www.linconnu.ca

Pop et Laloux (ex aequo)

On se sent vraiment bien dans le cadre classique du Laloux, ou celui scandinave moderne du Pop, tout à côté. Ces frères jumeaux sont reliés par davantage qu'une simple porte et une brigade commune. Ils ont réussi, à force de travail, de réflexion et de souci du détail, le pari d'élever ce bel établissement de bistro du coin en l'une des meilleures tables en ville. Cuisine limpide, originale, pas furieusement tendance mais du solide moelleux.

250, avenue des Pins Est 514-287-1648 www.laloux.com www.popbaravin.com

Vinizza

Le cadre n'est pas subtil, on s'affirme totalement italien dans cette pizzeria de grande qualité, décorée comme un hommage à Versace, au baroque romain et aux maisons familiales méridionales. Les préparations de caractère, les saveurs superbement franches et harmonieuses, les produits frais, si typiques des meilleures pizzerias ont fait de ce lieu très fréquenté, l'une des belles découvertes de l'année.

150, rue Jean-Talon Est, 514-904-2250 www.vinizza.com

Tredici

L'Italie jeune et branchée, prospère, généreuse et de bonne humeur est aux commandes de ce beau et grand café-bistro. La cuisine est affaire de simplicité et de pasta, risotti, salades, paninis du jour, parfois improvisés selon ce qu'il reste au chef d'idées et de produits frais. L'ambiance est tout à fait géniale. On a réellement envie de s'y attarder un bon moment, ne serait-ce que pour profiter du soleil, de la lumière du jour, ou simplement de la tranquillité ou de la fièvre voisine, en sirotant un café bien serré.

275, avenue Fairmount Ouest 514-509-1341

SUR LE POUCE

Du côté des restos beaux, bons et pas chers, ça va mieux. Preuve qu'il ne suffit pas d'en mettre plein la vue pour plaire. Une bonne dose de sincérité, un soupçon d'originalité, un peu de technique et surtout, une «attitude» de pros, même si au fond, on ne se prend pas la tête.

Cluny

L'établissement ne fait que s'améliorer année après année. Il attire une clientèle de connaisseurs qui ne veulent pas se ruiner le midi, mais qui ne veulent pas non plus faire de compromis. Lieu démocratique (il n'y a pas de serveurs), atmosphère post-industrielle, cuisine qui lorgne toujours un peu vers le Sud et vers le frais et rapide.

257, rue Prince, 514-866-1213

Cash

(Il n'y a de décor ici que la présence forte du chef, patron et animateur par excellence. Mais la cuisine malaiso-indienne est un pur délice: relevée, piquante, provocatrice, un rien rebelle. Attention! C'est petit et souvent plein à craquer.

68, avenue Duluth Est, 514-284-5696

Tay Ho

Occupé, fiévreux, agité, on vous l'accorde. Mais ce vietnamien spécialisé dans les soupes tonkinoises et les salades à manger en s'enivrant (un peu) pourrait bien être l'un des meilleurs du genre en ville. Menu riche, service sympa et fort en gueule, décor kitsch, clientèle presque complètement viet-namienne. On est loin du troquet modeste.

6414, rue Saint-Denis, 514-273-5627

ToWa 1

Ce troquet fréquenté par des étudiants coréens (qui s'y connaissent croyez-moi) sert en deux temps trois mouvements des soupes-repas relevées, des nouilles au sésame, des plats inhabituels comme des crêpes aux calmars. Tout est un délice!

1832, rue Sainte-Catherine Ouest, 514-303-6045

COMMERCES

Voici aussi deux coups de coeur côté commerces, où nous pourrions passer beaucoup de temps.

La Guilde culinaire

Qu'est-ce que c'est au juste que cette Guilde, tenue par deux frérots français passionnés? Une école de cuisine ultramoderne, un magasin de fournitures, une librairie miniature, un café. Un peu tout ça, et un peu plus si on a de l'imagination. Et si on est disponible.

6381, boulevard Saint-Laurent, 514-750-6050

Fous Desserts

Nous cherchons toujours LE meilleur croissant, LE meilleur pain, LE dessert original, LA bûche d'entre les bûches. Lors de notre visite, nous affirmons avoir tout trouvé dans ce haut lieu du sucré, du doux et du chocolaté. Et croyez-le, ce chef pâtissier franco-français s'y connaît en finale mémorable.

809, avenue Laurier Est, 514-273-9335

 




Les plus populaires : Société

Tous les plus populaires de la section Société
sur Lapresse.ca
»

Autres contenus populaires

La liste:-1:liste; la boite:219:box; tpl:html.tpl:file
image title
Fermer