Juste avant le week-end, tous les lecteurs qui cuisinent se posent cette sempiternelle question : qu’est-ce qu’on va manger ? Afin de vous inspirer, La Presse vous suggère quelques propositions de recettes de saison qui vous donneront l’eau à la bouche.

Publié le 29 avril
La Presse

Vite fait bien fait : potage rutabaga, poires et haricots blancs

Le rutabaga, communément appelé navet, est vraiment mis en valeur dans ce potage : le sucré des poires adoucit l’amertume du légume. Les haricots blancs ajoutent de l’onctuosité ainsi que des protéines. C’est un de nos dîners favoris, accompagné de craquelins et de fromage.

Portions : 10

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 30 minutes

Ingrédients

  • 1 filet d’huile d’olive
  • 1 gros oignon, émincé
  • 2 gousses d’ail, hachées grossièrement
  • 1 gros rutabaga pelé, en cubes (environ 7 tasses)
  • 3 poires mûres, en morceaux
  • 1 boîte de haricots blancs de 540 ml, rincés et égouttés
  • 2 boîtes de bouillon de légumes de 900 ml
  • 2 feuilles de laurier
  • Sel, poivre

Préparation

  • 1. Dans une grande casserole, faire revenir l’oignon dans l’huile d’olive jusqu’à ce qu’il soit translucide. Ajouter tout le reste des ingrédients, puis porter à ébullition.
  • 2. Baisser le feu et laisser mijoter environ 30 minutes, ou jusqu’à ce que le rutabaga soit tendre. Bien assaisonner.
  • 3. Retirer les feuilles de laurier, puis passer la soupe au mélangeur jusqu’à l’obtention d’une texture lisse et homogène.

Publié dans La Presse+ le 15 mars 2018.

Petit creux : salade de tomates et concombres

PHOTO MARCO CAMPANOZZI, ARCHIVES LA PRESSE

Salade de tomates et concombres

Il y a autant de variations de cette « salade » qu’il y a de personnes qui la préparent. Et c’est loin d’être sorcier. La recette est presque facultative ! Il arrive qu’on la serve avec une sauce aux noix de Grenoble, que les Géorgiens affectionnent particulièrement et ajoutent un peu partout. Nous avons opté pour une version plus légère.

Pour 6 personnes en formule plats à partager

Ingrédients

  • 4 à 6 belles tomates moyennes (rouges, jaunes, zébrées…), en quartiers
  • 3 ou 4 petits concombres libanais, en rondelles
  • 2 oignons verts hachés ou 1/2 petit oignon rouge en fines lamelles
  • 3 c. à soupe d’huile de tournesol extra-vierge de qualité + quelques gouttes d’huile de sésame grillé
  • 2 c. à thé de vinaigre de cidre de pommes
  • Sel et poivre au goût
  • Environ 1/3 de tasse d’herbes fraîches grossièrement hachées : basilic pourpre, coriandre, aneth et menthe, ou bien quelques feuilles d’oseille ou de roquette bien piquante

Préparation

  • 1. Déposer les tomates, concombres et oignons dans un saladier ou sur une assiette de service.
  • 2. Mélanger le vinaigre, les huiles, le sel et le poivre. Verser sur les légumes. Ajouter les herbes et touiller.

Publié sur lapresse.ca le 12 juin 2018.

Appelez-moi chef ! : rôti de palette aux échalotes et merlot

PHOTO ANDRÉ PICHETTE, ARCHIVES LA PRESSE

Rôti de palette aux échalotes et merlot

Pour 4 personnes

Je suis une adepte des recettes décadentes de bistrot de Jean-François Plante, qu’on ne peut manger sept jours sur sept si l’on ne veut pas prendre inévitablement du poids. Mais pour recevoir, c’est le pied. Cette recette qui fait partie de son « best of », il la fait avec des bavettes. Un jour, un peu mal prise, je l’ai réalisée avec un rôti de palette, plus économique. Et ça fonctionne très bien, mais ce rôti n’est qu’un prétexte pour les échalotes confites. Mettez-en en masse, sinon vous allez le regretter.

Ingrédients

  • 1 rôti de palette de bonne taille
  • Échalotes françaises (une bonne vingtaine)
  • 7 ou 8 gousses d’ail
  • 1 tasse de sauce demi-glace
  • 1 bouteille de merlot
  • Thym
  • Romarin
  • Épices à bifteck (si vous avez celles de Joe Beef ou de Schwartz’s, c’est encore mieux)
  • Sel, poivre, beurre, huile d’olive

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 150 °C (300 °F).
  • 2. Éplucher les échalotes et les gousses d’ail et les laisser entières. Frotter le rôti de palette généreusement avec les épices à bifteck, des deux côtés.
  • 3. Sur la cuisinière, dans une cocotte qui ira au four, faire fondre le beurre dans l’huile. Faire suer les échalotes et l’ail. Réserver.
  • 4. Saisir dans la même cocotte le rôti de palette des deux côtés pendant 3 minutes. Réserver.
  • 5. Remettre les échalotes et l’ail dans la cocotte, et déglacer avec le vin. Laisser réduire 5 minutes. Ajouter la sauce demi-glace, le thym, le romarin et le rôti de palette. La viande doit être juste recouverte du liquide.
  • 6. Couvrir et cuire au four trois heures, ou jusqu’à ce que le liquide soit devenu une sauce.
  • 7. Servir avec une purée de pommes de terre au parmesan (pour profiter de la sauce !).

Publié sur lapresse.ca le 28 septembre 2019.

Plaisir coupable : pouding chômeur à l’érable et à l’amaretto

PHOTO DAVID BOILY, ARCHIVES LA PRESSE

Pouding chômeur à l’érable et à l’amaretto

Avec ce dessert, on peut remplacer un ingrédient plus cher (le sirop d’érable) par un ingrédient plus économique (le sirop de cassonade). « Lorsque je pense à un dessert emblématique du Québec, le pouding chômeur est assurément un des premiers qui me vient en tête. Difficile de trouver un dessert plus réconfortant et convivial », estime Patrice Demers. Le chef pâtissier remplace ici la cassonade par du sirop d’érable, à la fois pour sa saveur unique et son côté local. Il fait une autre délicieuse entorse à la recette originale en y ajoutant une touche d’alcool. Avec ou sans amaretto (dans ce cas, on remplace l’amaretto par plus de sirop d’érable), ce dessert est assurément un petit remontant !

Ingrédients

  • 340 g (1 tasse) de sirop d’érable
  • 360 g (1 1/2 tasse) de crème 35 %
  • 1/4 de c. à thé de sel
  • 125 g (1/2 tasse) d’amaretto à l’érable Avril, de la Distillerie Mariana (ou d’amaretto au miel d’Anicet, des Spiritueux Iberville)
  • 112 g (1/2 tasse) de beurre non salé, à température ambiante
  • 100 g (1/2 tasse) de sucre
  • Le zeste d’une orange
  • 1/2 c. à thé de cardamome moulue
  • 2 œufs à la température de la pièce
  • 300 g (2 tasses) de farine tout usage
  • 2 c. à thé de poudre à pâte
  • 1/2 c. à thé de sel
  • 250 g (1 tasse) de lait à la température de la pièce ou légèrement tiède

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 350 °F (180 °C). Dans une casserole, porter le sirop d’érable à ébullition et laisser cuire à feu élevé environ 3 à 4 minutes pour le caraméliser légèrement. Verser doucement la crème et redonner un bouillon. Retirer du feu, puis incorporer le sel et l’amaretto. Diviser la sauce à l’érable dans 10 ramequins.
  • 2. À l’aide d’un batteur électrique ou d’un malaxeur muni d’un batteur plat, mélanger le beurre, le sucre, les zestes d’orange et la cardamome pendant 4 minutes. Ajouter les œufs un par un et mélanger 2 autres minutes.
  • 3. Dans un bol, tamiser la farine, la poudre à pâte et le sel. Verser les ingrédients secs dans le mélange de beurre et malaxer en ajoutant le lait, juste ce qu’il faut pour obtenir une pâte homogène.
  • 4. À l’aide de 2 cuillères, diviser la pâte dans les ramequins (format d’au moins 200 ml) et cuire pendant 20 à 25 minutes, ou jusqu’à ce que le dessus soit bien doré. Sortir du four et laisser tempérer pendant au moins 15 minutes avant de servir accompagné d’une boule de crème glacée à la vanille ou de crème légèrement fouettée, à peine sucrée.

Bon à savoir : Même si les poudings sont meilleurs le jour même, il est quand même possible de les préparer deux jours à l’avance et de les conserver au réfrigérateur, couverts de pellicule plastique. Il suffira de les réchauffer 5 minutes à 350 °F (180 °C) avant de les servir.

Publié sur lapresse.ca le 2 mai 2020.

Santé ! : jus vert étonnant

PHOTO GETTY IMAGES

Jus vert étonnant

À l’aide d’un bon mélangeur, il est facile de se faire soi-même à la maison le matin un smoothie vert regorgeant de vitamines et de minéraux et qui permet de faire le plein d’énergie pour la journée. Nous avons demandé à la nutritionniste Caroline Allen de nous suggérer une recette.

Ingrédients

  • 1/2 ananas frais, coupé en cubes
  • 1 tasse de jeunes épinards, lavés
  • 2 c. à soupe de persil frais, ciselé
  • 1/2 pomme verte, hachée
  • 1 c. à thé de gingembre frais, haché
  • Quelques feuilles de menthe
  • 1 tasse d’eau de noix de coco

Préparation

  • 1. Tout mettre dans le mélangeur et pulvériser jusqu’à l’obtention d’une texture bien lisse.
  • 2. Ajouter un peu d’eau de noix de coco au besoin.

Publié dans La Presse + le 1er mars 2014.