En 2019, j’ai publié un petit spécial cuisine intitulé « La saison des crisse & cook ». Ce texte m’a valu autant de courriels de gens choqués par l’expression que de questions sur les recettes — je reçois encore des messages trois ans plus tard pour les retrouver.

Publié le 19 février
Chantal Guy
Chantal Guy La Presse

Mais je dois revenir sur l’origine de cette expression rigolote que nous affectionnons, mes copines et moi, quand il est question de cuisiner sans se casser la tête. L’idée de base, c’est qu’on mélange des ingrédients et qu’on « crisse » ça au four, sans avoir à surveiller des étapes ensuite. Je croyais que mon amie Élaine en était l’auteure, mais c’est plutôt l’invention de son ex-beau-père. Son fils, Vincent Grou, m’a raconté comment est né le « crisse & cook » : « Un jour, ma mère avait acheté du Shake’n Bake et, voyant cela, mon père avait dit : “On shake’n bake ou ben on crisse and cook.” L’expression est restée un classique dans la famille. »

Lisez notre texte

Recettes réconfortantes

Voilà une vérité rétablie, merci, Monsieur Grou. Et voici trois autres recettes réconfortantes qui sont dans cet esprit — ou presque — afin de nous faire tenir jusqu’à la fin de l’hiver (et des mesures sanitaires). Vous savez, bien que j’adore cuisiner, je ne suis pas une professionnelle comme Ricardo, mais j’ai beaucoup aimé faire deux ou trois incursions dans les pages Gourmand pendant cette pandémie. Mes recettes, au fond, sont assez simples à faire, mais elles sont bonnes parce qu’elles ont été peaufinées pendant des années. Dans cet exercice d’écrire pour Gourmand, j’ai découvert des lecteurs et des lectrices passionnés de bouffe, j’ai reçu des photos de vos plats, des demandes de précision, des remerciements et des suggestions de variations dans les recettes. J’ai trouvé cela extrêmement sympathique. N’hésitez pas à m’écrire, si vous avez des questions !

Jarret d’agneau hommage à Khyber Pass

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Jarret d’agneau hommage à Khyber Pass

Pendant le premier confinement, j’ai acheté au restaurant afghan Khyber Pass un plat de Korma Chalaw qui est un morceau de jarret d’agneau dans une sauce tomate aux épices. J’aime tellement cette sauce que j’ai tenté de la recréer moi-même, avec essais et erreurs, pour parvenir à une recette qui, à mon humble avis, est presque à la hauteur de l’originale. Et d’une simplicité désarmante. Mais l’ouverture des restaurants me ramènera chez Khyber Pass !

Pour 2 personnes

Ingrédients

  • 2 jarrets d’agneau
  • 1 boîte de sauce tomate à l’ail et au basilic
  • 1 boîte de bouillon de poulet
  • Huile d’olive
  • 1 oignon haché
  • 2 gousses d’ail hachées
  • 1 cuillère de sauce harissa
  • Un peu de citron
  • Mélange d’épices
  • 1 bonne poignée de coriandre fraîche
  • 1 cuillère de graines de cumin écrasées
  • 1/2 cuillère de cannelle
  • 4 grains de cardamome écrasés
  • 1/2 cuillère de gingembre en poudre (ou une rondelle fraîche)
  • Sel et poivre

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 325 °F.
  • 2. Dans un bol, mélanger toutes les épices et herbes, en les écrasant un peu.
  • 3. Dans une cocotte allant au four, sur le poêle, faire chauffer un peu d’huile.
  • 4. Saisir les jarrets d’agneau sur toutes les surfaces et réserver.
  • 5. Faire dorer l’oignon et l’ail.
  • 6. Ajouter le mélange d’épices à l’oignon et l’ail, chauffer un peu et y rouler les jarrets d’agneau pour les enduire d’épices.
  • 7. Ajouter la sauce tomate pour qu’elle arrive à la moitié des jarrets et la diluer avec un peu de bouillon de poulet. Ajouter du jus de citron et une cuillère de sauce harissa. Porter à ébullition très peu de temps.
  • 8. Couvrir et mettre au four pour environ 2 heures, ou jusqu’à ce que la viande se détache de l’os.
  • 9. Servir avec du riz (et ne surtout pas oublier de manger la moelle).

Mijoté de veau à la courge et au fenouil

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Mijoté de veau à la courge et au fenouil

Ce plat parfumé est très réconfortant et d’une grande facilité à réaliser. L’étape la plus ennuyeuse est de découper la courge, mais pour le reste, ça cuit tout seul et embaume la maison. Une recette qui peut aussi se faire avec des cubes de porc, pour une version plus économique.

Pour 4 personnes

Ingrédients

  • 500 g de veau en cubes
  • 1 sac de petits oignons, pelés (environ 300 g)
  • 1 bulbe de fenouil émincé
  • 1 courge Buttercup pelée et coupée en cubes
  • 1 ou 2 patates douces coupées en cubes (facultatif)
  • 900 ml de bouillon de poulet
  • 1 branche de thym
  • 1 tasse de vin blanc
  • Beurre
  • Farine
  • Sel et poivre

Préparation

  • 1. Préchauffer le four à 350 °F.
  • 2. Fariner, saler et poivrer les cubes de veau.
  • 3. Dans une marmite allant au four, colorer les oignons dans le beurre. Réserver.
  • 4. Colorer les cubes de veau en ajoutant du beurre au besoin. Réserver.
  • 5. Déglacer au vin blanc en grattant les sucs au fond de la marmite.
  • 6. Ajouter tous les ingrédients : veau, fenouil, courge, patates douces, thym. Verser toute la boîte de bouillon de poulet. Saler et poivrer. La préparation doit être recouverte au complet (mais pas noyée dans le bouillon).
  • 7. Porter à ébullition. Couvrir et cuire au four 2 heures.
  • 8. Servir le mijoté, idéalement avec une gremolata de votre goût. Les restes du mijoté se servent très bien aussi sur des pâtes !

Les cannellonis végétariens que tout le monde aime

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Cannellonis végétariens

Bon, d’accord, on n’est pas tout à fait dans l’esprit « crisse & cook » ici, mais une fois que vous aurez fait ce que mon chum appelle « le stuff » pour farcir les cannellonis, vous pouvez le congeler et cela vous fera plusieurs repas qui ne prennent que 5 minutes à préparer. Parce que vous allez en remanger, c’est certain — même mon jeune neveu qui déteste les légumes adore cette recette.

Ingrédients pour la farce

  • 1 gros chou-fleur
  • 1 gros brocoli
  • Flocons de piment
  • Origan séché
  • Muscade
  • 4 gousses d’ail hachées
  • Huile d’olive

Ingrédients pour les cannellonis

  • 1 boîte de cannellonis express sans précuisson de Catelli
  • 1 boîte de sauce tomate au basilic, du commerce ou la vôtre
  • Sauce blanche (ou au fromage, si vous aimez ça décadent), du commerce ou la vôtre
  • Cheddar râpé

Préparation

  • 1. Défaire le chou-fleur et le brocoli en bouquets.
  • 2. Porter une casserole remplie d’eau salée à ébullition et blanchir les bouquets pendant 5 ou 6 minutes. Égoutter en réservant une tasse d’eau de cuisson.
  • 3. Dans la même casserole, chauffer de l’huile d’olive. Faire revenir l’ail, l’origan et les flocons de piment, ajouter les légumes, baisser le feu.
  • 4. Ajouter un peu d’eau de cuisson. Faire cuire à feu très doux pendant 45 minutes à 1 heure. Laisser un peu d’espace avec le couvercle de la casserole pour que le liquide s’évapore. Les légumes doivent fondre un peu (ajouter de l’eau de cuisson pour qu’ils ne brûlent pas).
  • 5. Une fois les légumes cuits, ajouter un peu de muscade, du sel et du poivre. Dans la casserole, avec un presse-purée, écraser les légumes pour obtenir la texture désirée. Certains aiment la préparation un peu plus ferme avec des morceaux, d’autres un peu plus en purée, mais elle doit quand même avoir une consistance.
  • 6. Voilà, vous avez votre « stuff » ! Mettez-le dans des sacs Ziploc, qui vous serviront pour farcir les cannellonis. Cela en fait souvent beaucoup ; congelez les sacs en trop pour refaire la recette de façon vraiment express la prochaine fois.

PHOTO SARAH MONGEAU-BIRKETT, LA PRESSE

Remplissez les cannellonis généreusement.

Cuisson des cannellonis

  • 7. Préchauffer le four à 350 °F.
  • 8. Couper un coin du sac Ziploc rempli de la préparation aux légumes et farcissez les cannellonis secs. Ne surtout pas les farcir à l’avance, cela ruinerait les cannellonis sans précuisson ! Remplissez-les généreusement, de façon bien tassée, car les légumes ne gonflent pas. S’il y a de l’espace, les cannellonis ne cuiront pas très bien.
  • 9. Dans un plat allant au four, tapisser le fond avec de la sauce tomate. Aligner les cannellonis dans la sauce. Recouvrir d’une sauce blanche ou d’une sauce au fromage. Recouvrir de fromage cheddar râpé (ou de tout autre type de fromage qui vous plaît).
  • 10. Cuire au four environ 30 minutes, et gratiner à la fin.