Le week-end de la Saint-Valentin, avouez que c’est pas mal le pire moment de l’année lorsqu’on est célibataire. Surtout en temps de pandémie. Sagement encabané, sans pouvoir aller prendre un verre ou un café avec un ami. Tous les jours entre quatre murs, sans pouvoir recevoir ni être reçu. Décidément, vivre en solo en 2021, ce n’est pas de tout repos.

Geneviève O’Gleman Geneviève O’Gleman
Collaboration spéciale

Le cuisinier masqué

On a tous un ami, un voisin, un collègue, un membre de notre famille qui traverse la pandémie seul. Et si on en profitait pour célébrer la Saint-Valentin autrement cette année ? Pour répandre l’amour avec autre chose qu’une boîte de chocolats ? Il y a plein de façons de dire à l’autre qu’on l’aime. Ma préférée, vous l’aurez deviné, c’est de cuisiner !

Mon souhait serait qu’on cuisine quelque chose à cette personne seule qui pédale fort pour tenir le coup et qui n’a pas de douce moitié sur qui s’appuyer.

Que ce soient des muffins ou un plat de lasagne, un bocal de soupe ou de granola maison, prendre le temps de cuisiner pour quelqu’un en dit long. C’est lui dire qu’il est important, qu’il compte pour nous. Dans le tourbillon de la vie, au travers des priorités, on lui montre qu’on a pris ce temps pour lui.

Un geste simple pour faire plaisir

Même si on n’est pas très doué derrière les fourneaux, on peut y arriver. Posez-vous simplement la question : qu’est-ce que cette personne aime manger ? Quel plat lui ferait plaisir ? Et pas obligé de préparer quelque chose de compliqué.

Le biscuit géant aux brisures de chocolat que je vous propose aura l’effet d’un gros câlin, c’est certain !

Peu importe ce que vous choisirez, je peux vous assurer qu’une recette maison déposée sur son perron, ou apportée au boulot, lui fera vraiment plaisir.

Une belle petite surprise spontanée et, pourquoi pas… anonyme ? Imaginez si l’ami ou le voisin en question ne sait pas de qui provient ce beau cadeau ? C’est encore plus excitant ! On se sent comme un chevalier masqué qui répand le bonheur à coups de galettes à l’avoine.

Une fois débusqué, vous verrez que votre lien avec la personne gâtée ne sera que plus solide. Cuisiner réunit, surtout en ce moment. Malgré la distanciation physique, on peut se rapprocher par pot de soupe interposé. Cuisiner, ça permet de briser l’isolement. Bien entendu, ne cuisinez pour les autres que si vous êtes en parfaite santé. Portez le masque et lavez bien vos mains et les surfaces.

Cette fin de semaine, multiplions les « je t’aime ». Il n’y a pas que les « je t’aime à la folie » à notre amoureux ou les « je t’aime pour toujours » à notre enfant, il y a aussi les « je t’aime tellement » à nos amis et les « je t’aime bien » à nos collègues et voisins.

Pour la Saint-Valentin, enfilons notre tablier et disons aux autres qu’on les aime.

Joyeuse Saint-Valentin !

Recette : biscuit à la poêle

Un biscuit géant et décadent à offrir pour distribuer des sourires !

Cette recette est tirée du livre Soupers rapides, par Geneviève O’Gleman, aux Éditions de l’Homme, 2019.

Préparation : 15 minutes

Cuisson : 25 minutes

Rendement : 10 portions

Se conserve une semaine à température ambiante dans un contenant hermétique ou trois mois au congélateur.

Ingrédients

• 2,5 ml (1/2 c. à thé) d’huile végétale (pour le moule)

• 80 ml (1/3 de tasse) de noix de Grenoble

• 160 ml (2/3 de tasse) de cassonade

• 80 ml (1/3 de tasse) d’huile végétale

• 1 œuf

• 5 ml (1 c. à thé) de poudre à pâte

• 5 ml (1 c. à thé) d’extrait de vanille

• 250 ml (1 tasse) de farine tout usage

• 80 ml (1/3 de tasse) de pépites de chocolat

Préparation

1. Préchauffer le four à 180 °C (350 °F). Placer la grille au centre du four. Huiler un poêlon en fonte (voir notes) de 20 ou 23 cm (8 ou 9 po) de diamètre.

2. Hacher les noix de Grenoble.

3. Dans un bol moyen, mélanger à la fourchette la cassonade, l’huile, l’œuf, la poudre à pâte et l’extrait de vanille.

4. Ajouter la farine et mélanger. Incorporer les pépites de chocolat et les noix de Grenoble.

5. Verser la pâte à biscuits dans le poêlon et bien répartir.

6. Cuire au four 25 minutes. Couper en pointes et servir.

Si vous n’avez pas de poêlon en fonte, utilisez un poêlon ordinaire sans revêtement antiadhésif et recouvrez la poignée de papier d’aluminium pour la protéger avant de mettre le biscuit au four. Préparez cette recette avant le souper et mettez-la au four pendant que vous mangez. Vous aurez un dessert chaud, prêt à déguster, une fois le repas terminé !

Valeur nutritive

• Calories : 233

• Protéines : 3 g

• Lipides : 12 g

• Glucides : 29 g

• Fibres : 1 g

• Sodium : 49 mg